un roman

Discussion in 'Chapters' started by Sly, Jun 7, 2018.

  1. Sly

    Sly
    Expand Collapse
    Chapter Presidents
    1. Portugal

    Joined:
    Oct 8, 2013
    Messages:
    703
    Likes Received:
    1,634
    salut tous !

    il y en a ici qui aiment parler litterature (je ne retrouve pas le fil).
    a mon tour !

    jai lu recemment un roman qui je pense devrait toucher tout coureur pied nu
    il sagit de "l.homme qui parlait la langue des serpents" de l.Estonien Kivirhäk

    ca se passe en Estonie, a cette epoque ou les hommes commencent a quitter la foret et sorganiser en villages, a cultiver le ble pour manger le pain, et rever de civilisation, sous l.influence et l.evangelisation des moines et des chevaliers allemands.

    le heros du livre est l.un des derniers a parler la langue des serpents, il l.a recu de son oncle et de son grand-pere, guerrier increvable des temps anciens qui a encore des vrais crochets dans la bouche. la langue des serpents, cest celle qui permet de discuter avec l.animal le plus noble de la foret, mais aussi de commander a tous les animaux, ce qui rend la vie drolement facile quand il sagit de chasser le gibier ou traire les louves.

    le heros assiste impuissant a la lente et inexorable disparition de son monde, ses derniers amis de la foret partent petit a petit au village et il devient le dernier des hommes a maitriser un art ancien et majestueux, art devenu desormais inutile dans le monde moderne naissant...

    parler la langue des serpents, courir pieds nus, le parralele etait pour moi evident tout au long de la lecture (jouissive) du roman,

    jai adore !
    je recommande vivement !!!

    https://www.lemonde.fr/livres/article/2013/02/14/le-dernier-sifflement_1832309_3260.html
     
    Collapse Signature Expand Signature
  2. eric35

    eric35
    Expand Collapse
    Barefooters

    Joined:
    Jan 6, 2018
    Messages:
    12
    Likes Received:
    42
    super, je commande le bouquin

    pour ceux qui ne connaissent pas, j'ai lu il y quelques temps "courir sur la faille" de Naomi Benaron (auteur qui est aussi triathlète), qui parle de la tragédie rwandaise des années 80-90 au travers des yeux d'un jeune tutsi qui pratique l'athlétisme; sympa et intéressant.
     
    Florent85, Koum, petit-pied and 2 others like this.
  3. Gustaf

    Gustaf
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Aug 24, 2015
    Messages:
    246
    Likes Received:
    372
    Merci pour ces partages qui ont l'air fort intéressant.

    En ce moment, je lis des grands classiques qui m'évade de notre vie de Papalagui, actuellement Robinson Crusoé ;-)
     
    Collapse Signature Expand Signature
    Sly likes this.
  4. Florent85

    Florent85
    Expand Collapse
    Barefooters

    Joined:
    May 29, 2016
    Messages:
    170
    Likes Received:
    421
    Ca ne correspond pas tout à fait au titre de la discussion, mais ça me semble aller dans le même sens : en ce moment sur arte, ils diffusent quatre mini-épisodes de 7 min sur El Ouafi Bouguera, français d'origine algérienne qui remporta le marathon olympique de 1928 (au passage, on apprend que c'est lui le premier africain à avoir remporté l'or olympique, bien avant notre très cher Bikila qui gagna le marathon olympique, pieds nus en 1960, puis chaussé an 1964). En plus de l'intérêt sportif que je porte à cette histoire, j'aime beaucoup la didactique historique et sociologique dans ce genre de documentaire que propose arte : en partant d'une personnalité historique, d'une histoire vraie parfois méconnue ou peu partagée par le discours officiel de l'époque, on peut percevoir certaines choses du contexte historique et sociologique ; par exemple, avec l'excuse de ne pas dévoyer les valeurs olympiques par le professionnalisme sportif, les gens du Comité (et de la Fédération Française d'Athlétisme) ont snobé El Ouafi bien comme il faut ; parce qu'évidemment si seuls les amateurs sont acceptés aux JO, il parait évident que ceux qui n'ont pas à travailler pour vivre, c'est-à-dire les riches, ont plus de temps à consacrer pour l'entraînement :mad:. le lien : https://www.arte.tv/fr/videos/RC-016873/el-ouafi-bouguera-le-marathonien-de-l-histoire/

    Dans la même veine, arte avait aussi fait un documentaire sur Primo Carnera, ce boxeur italien, d'origine très modeste, avec une naïveté dont de nombreuses personnes ont malheureusement profité tout au long de sa vie et de sa carrière, et en même temps avec un amour (je ne sais plus si ce terme était employé dans le documentaire mais c'est comme ça que je l'ai retenu) tellement pur que la rancoeur n'a jamais semblé l'avoir gagné (et ce n'est pas qu'il était bête, contrairement à ce que beaucoup croyaient, non il avait bien conscience d'avoir été floué à chaque fois). Je ne dis pas qu'il n'en a pas souffert (notamment il s'est laissé aller dans l'alcool à certains moments), mais selon le documentaire il a su in fine resté digne, comme s'il restait au-dessus de toute cette crasse humaine. Très touchant... malheureusement il n'est plus dispo sur le site d'arte...

    Vive El Ouafi, vive Primo, et vive Emil Zatopek et Alain Mimoun, cités dans le documentaire, et qui avait l'air, eux aussi d'être de très chic types... (pour Emil, c'est plutôt une confirmation, tant les quelques pages de Born to Run à son sujet sont élogieuses)
     
    #4 Florent85, Nov 10, 2018
    Last edited: Nov 17, 2018
    Helder, petit-pied, Sly and 2 others like this.

Share This Page