Syndrome de l'essuie glace

Discussion in 'Chapters' started by mido, Sep 2, 2019.

  1. mido

    mido
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    May 19, 2019
    Messages:
    30
    Likes Received:
    37
    Salut à tous !

    Je fais mon retour sur le forum après quasiment 2 mois de déprime....
    L'origine de ma déprime vient d'une petite gêne sur le côté du genou apparue lors de mon dernier marathon (Mont Saint Michel) effectué sans préparation, dans l'euphorie d'un marathon de Paris réussi (les 2 marathons chaussés en Altra Escalante, pas encore assez rodé pour un marathon 100% pieds nus).

    J'ai laissé reposer un peu, quelques footings PN, mais au delà de 30-45 min de course, la gêne sur le coté du genou revenait ==> mauvais signe d'une tendinite du TFL (aka syndrome de l'essuie glace), mal bien connu de certains coureurs !!!

    Bref, j'étais également engagé de longue date sur un trail de montagne de 40 km mi-juillet (trail des passerelles du Monteynard, près de Grenoble), sans aucune préparation et avec un point d'interrogation sur mon genou, c'était peine perdue mais j'y suis quand même allé pour le fun, et aussi car j'y étais inscrit avec un copain.

    Qu'a cela ne tienne, quitte à devoir abandonner à mi course, autant y prendre du plaisir autant que faire se peut : je suis parti en huaraches (Luna Sandals). Il faut dire que je n'ai pas fait honneur aux huaraches : j'ai attiré tous les regards malgré moi, mais j'ai dû abandonner au km17, incapable de marcher (encore moins de courir) en descente, la tendinite récalcitrante au genou me faisant affreusement souffrir...

    Depuis, après une période de repos et reprise progressive durant l'été (course exclusivement PN ou en sandales), le genou semble avoir récupéré quelque peu.

    Marathon du Médoc samedi prochain (aie aie, sans entrainement, mais là encore je suis engagé de longue date). Sans doute en sandales, mais il s'agit d'un marathon festif, donc l'objectif sera de profiter un max des nombreux ravitos/dégustations plutôt que de viser un chrono.

    Question : quelqu'un d'entre vous a-t-il déjà été affecté par le syndrome de l'essuie glace ? Si oui, comment t'en es tu débarassé ?
     
    Hora and FREDERIC SEGUY like this.
  2. Hora

    Hora
    Expand Collapse
    Barefooters

    Joined:
    Jul 23, 2018
    Messages:
    71
    Likes Received:
    109
    Jamais eu désolé :/

    A ta place je ferais une bonne pause de 1 mois, puis reprise de 2 footing/semaine de 10-15 min max dans un 1er temps.
    Encore une fois patience ;)

    Surtout que tu pourrais faire un plus gros bobo handicapant à vie, juste pour avoir voulu respecter des engagements sur des courses, ce serait bête. ;)
     
    Collapse Signature Expand Signature
    Hans and FREDERIC SEGUY like this.
  3. Lambda

    Lambda
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. Belgiüm-Wall...

    Joined:
    May 1, 2013
    Messages:
    574
    Likes Received:
    1,057
    J'ai eu ça au mois de mai 2012, lors de la course du viaduc de Millau.
    Au km 15, l'extérieur du genou gauche commence à tirailler sérieusement. Impossible de courir, je termine les 9 km qui restent en alternant marche et petites foulées par fragments de quelques dizaines de mètres.
    Les deux sorties suivantes se terminent de la même manière : après 4 km, impossible de courir. Par contre au quotidien je peux marcher, conduire, monter et descendre les escaliers sans aucune gêne.
    Le toubib m'a donné anti-inflammatoires et au bout d'un mois c'était terminé.

    C'est cette mésaventure qui m'a conduit à réfléchir à ma foulée (j'avais des Mizuno avec drop de 12 mm à l'époque). En septembre j'ai commencé ma transition avec des Saucony et 4 mm de drop) et en mars 2013 j'ai viré les chaussures définitivement.


    Puisque tu veux notre avis, je te donne le mien.
    Quand ton corps te fais signe qu'un truc ne va pas, tu peux l'ignorer sur le moment.
    Si on arrêtait de courir quand une articulation ou un muscle rechigne on ne courrait jamais.
    La plupart du temps ça passe et on se dit qu'on a bien fait d'insister.
    Mais quand le truc qui ne va pas est récurrent, alors il faut s'y intéresser sérieusement.

    Avoir levé le pied depuis mi-juillet ne peut qu'avoir fait du bien.
    Tu écris d'ailleurs que ton genou a "récupéré quelque peu", donc tu dois avoir une idée si ça va le faire sur un marathon ou pas.

    Option 1 : tu penses sincèrement que ça va le faire, et tu y vas
    Option 2 : tu penses que ce n'est pas guéri et tu n'y vas pas
    Option 3 : tu espères que ça va le faire, et tu y vas. C'est là qu'il est important à mon avis de a) abandonner si tu sens que ça empire et b) être prêt à arrêter totalement de courir pendant 1 ou 2 ou 3 mois le temps de traiter ça.
     
    Collapse Signature Expand Signature
    Hora, Hans, c17 and 2 others like this.
  4. GT179

    GT179
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Sep 29, 2015
    Messages:
    422
    Likes Received:
    771
    J’ai eu (il y a très longtemps) le syndrome de l’essuie-glace tfl et à cette époque je courrais en grosses chaussures classiques, drop amorti et tout et tout (qui plus est très chère comparé à ce que je porte maintenant... ça m’en aurais payé des engagements !!).
    Bref, pour le faire passer j’ai fait comme à mon habitude,
    /!\ attention les enfants ne doivent pas lire ce qui suit /!\
    j’ai insisté !
    Lors d’une sortie trail dans les Alpilles d’une petite dizaine de km la douleur ne m’avait pas lâché et sur la fin du parcours il ne restait plus qu’une descente de 2 km environ, cette douleur m’avait tellement gâchée la sortie que j’ai fait toute la descente au taquet et en arrivant à la voiture et bien au miracle mon genou ne me faisait pas plus mal que ça !
    Pour assurer le truc, mes sorties suivantes sur le plat se sont faites à vive allure et depuis la douleur à disparu et n’est jamais revenue.
    Pourtant ce genou porte des séquelles d’un accident qui m’avait abîmé les croisés et le ménisque externe... alors quand j’en parle et qu’en plus je dis que je cours pieds nus...
     
    Collapse Signature Expand Signature
    Hora, FREDERIC SEGUY and c17 like this.
  5. mido

    mido
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    May 19, 2019
    Messages:
    30
    Likes Received:
    37
    Merci pour vos avis et conseils.

    @Hora : j'ai a peu près suivi les conseils que tu me donnes, après 2-3 semaines de repos quasi total, j'ai repris avec des footings quasi quotidiens, mais très courts ; commencé par 3*1 min, très progressivement jusqu'à quelque chose comme 5 * 4min... Très frustrant quand on aime courir du long, mais on ne peut pas faire plus progressif pour un retour de blessure. Depuis, aucun signal d'alerte du genou, c'est ce qui me fait penser que mon programme de reprise était bon.

    @Lambda : je pense que je vais suivre ton Option 3. S'il s'agissait d'un marathon "classique", je n'y serai clairement pas allé. D'ailleurs, j'ai perdu toute mon endurance et la retrouver sera l'objet de mes entrainements des prochains mois si le problème du genou est clos pour de bon... Or le Médoc c'est un marathon qui se court avec un esprit plus festif que sportif. Je vise d'en profiter sur un temps de 6h30, il y aura donc beaucoup de marche et de temps de récupération.

    @GT179 Tu es sûr que c'était bien le syndrome de l'essuie glace qui tu avais ? Quand le TFL est touché, tu ne peux vraiment plus courir sans hurler de douleur, et en descente je n'en parle même pas ...
     
    Hora, Lambda and FREDERIC SEGUY like this.
  6. GT179

    GT179
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Sep 29, 2015
    Messages:
    422
    Likes Received:
    771
    D’après un doc c’était bien une tendinite du fascia lata (bon après il a pu se tromper) et ça faisait trois ou quatre mois que je traînais cette cochonnerie !
     
    Collapse Signature Expand Signature
  7. petit-pied

    petit-pied
    Expand Collapse
    Chapter Presidents
    1. Belgiüm-Wall...
    2. Belgiüm-Vlaa...

    Joined:
    Nov 15, 2012
    Messages:
    1,898
    Likes Received:
    2,356
    non ! pour une fois, pas.
    Le seul syndrome de l'essuie glace que j'ai... c'est celui de ma voiture ! :D
    tu sais ce truc qui dès que tu le change UNE fois sur ta bagnole... c'est fini t'as plus jamais une visisbilité convenable par temps de pluie...:shifty: à croire que seul les essuies-glace d'origine sont adapté à ta bagnole !

    Bon allez désolé, j'espère que ma petite pointe d'humour n'était pas trop déplacée pour les pauvres qui souffrent;)

    Bon courage.
     
    Collapse Signature Expand Signature
    Hora likes this.
  8. Lambda

    Lambda
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. Belgiüm-Wall...

    Joined:
    May 1, 2013
    Messages:
    574
    Likes Received:
    1,057
    À 4 semaines du marathon de Camargue, mon tendon d'Achille m'enquiquine. J'ai laissé reposer une semaine pensant que c'était une petite contracture au mollet, mais rien n'a changé, donc c'est plus probablement le tendon.
    Je vais m'assurer de boire 2 litres d'eau par jour, de refroidir ledit tendon régulièrement (hmm, une bonne douche glacée) et je vais voir mon toubib la semaine prochaine.
    Et dans le meilleur des cas je prendrai le départ du 42 sans avoir couru depuis un mois :)
     
    Collapse Signature Expand Signature
  9. Hora

    Hora
    Expand Collapse
    Barefooters

    Joined:
    Jul 23, 2018
    Messages:
    71
    Likes Received:
    109
    petit rappel humble : n'oubliez pas le rôle important de l'alimentation. Les produits acides (lait, viande...) tout ça...
    Et comme je l'ai souvent constaté : moins je mange, plus je suis en forme.

    :oops:
     
    Collapse Signature Expand Signature
  10. GT179

    GT179
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Sep 29, 2015
    Messages:
    422
    Likes Received:
    771
    Aïe !
    J’espère que ça sera rien et que tu vas vite te remettre en selle !

    Et tu pratique le jeûne ?
     
    Collapse Signature Expand Signature
  11. Hora

    Hora
    Expand Collapse
    Barefooters

    Joined:
    Jul 23, 2018
    Messages:
    71
    Likes Received:
    109
    Non, mais j'en pense du bien. Mais après attention j'ai jamais testé. ;)

    Et les matins où je n'ai pas fait de sport je saute le petit-dej' assez souvent.
     
    Collapse Signature Expand Signature
  12. Sly

    Sly
    Expand Collapse
    Chapter Presidents
    1. Portugal

    Joined:
    Oct 8, 2013
    Messages:
    718
    Likes Received:
    1,683
    Juste mes deux cents, étant passé par à peu près toutes les blessures imaginables, puis ayant réussi toutes mes plus belles distances et tous mes plus beaux chronos sans aucune blessure.

    Le moindre problème dans le genre de celui que tu connais est directement du à une technique insuffisamment précise. Une technique précise et fluide n'inflige aucune violence au corps. Point barre (mes deux cents à moi, hein)

    Les livres de Gordon Pirie et surtout de KB Saxton m'ont permis de développer cette précision et fluidité nécessaires à la longue distance ou à la vitesse (ou les deux). Il y a surement d'autres bons livres que je ne connais pas, mais il yen a surtout pleins d'inintéressants qui font perdre du temps.

    J'ai traduit un article de KB Saxton ici :
    https://mytrailtosanfrancisco.wordp...omment-courir-pieds-nus-barefoot-running-how/

    Mais le livre est archi-complet et permet de comprendre une foultitude de détails et une vue d'ensemble passionnante
     
    Collapse Signature Expand Signature
    #12 Sly, Sep 7, 2019
    Last edited: Sep 7, 2019
    Hora and Lambda like this.
  13. mido

    mido
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    May 19, 2019
    Messages:
    30
    Likes Received:
    37
    on croise les doigts pour toi alors !! Si tu prends le départ après 1 mois sans entrainement, laisse de côté tout objectif chronométrique et n'hésite pas à alterner avec de la marche


    oui c'est vrai, mais malgré tout l'effort effectué doit rester dans la limite de ce pour quoi notre corps est adapté. Dans mon cas, la tendinite de la TFL est apparue sur la fin d'un marathon pour lequel je n'étais pas préparé, la fatigue musculaire de la fin de course ayant dégradé ma foulée sur les 15 derniers kilomètres...

    J'avais connaissance de ta traduction de l'article (merci !), et le livre est effectivement très intéressant
     
    Sly likes this.

Share This Page