Questions de pratique Progressivité : jusqu'où ?

Discussion in 'Chapters' started by JayJay59, Dec 21, 2014.

  1. Gustaf

    Gustaf
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Aug 24, 2015
    Messages:
    260
    Likes Received:
    391
    Moi je trouve que c'est long pour se convertir, j'ai vraiment l'impression que pour y arriver, il faudrait se mettre à vivre 100% nus pieds pour la peau se renforce. J'ai l'impression que dès que je suis en chaussures, ça ramolli direct la peau et qu'au final c'est ça qui freine la conversion.

    Enfin, j'arrive à faire des sorties de plus en plus "longue" mais j'en suis seulement à 12 min de course nus pieds sur bitume (en choisissant un bitume pas trop pourri).
     
    Collapse Signature Expand Signature
    FREDERIC SEGUY likes this.
  2. Sly

    Sly
    Expand Collapse
    Chapter Presidents
    1. Portugal

    Joined:
    Oct 8, 2013
    Messages:
    708
    Likes Received:
    1,648
    c'est un processus très long, surtout à l'âge adulte , ça n'est pas que la peau, c'est le pied entier qu'il faut construire : muscles, tendons, ligaments, coussins adipeux, circulation sanguine, etc... il faut mieux être patient et ne pas avoir d'objectifs en tête.

    je ne dis pas ça pour te décourager, car les bénéfices eux sont immédiats :
    tu es en train de corriger ta technique de course (et bien plus que ta technique, ton approche du corps, de l'effort, de la douleur, etc...)
    et il y a certainement des répercussions sur ta santé

    tu pourras bientôt faire des petites distances pieds nus,
    mais tu pourras aussi bientôt faire des distances respectables avec protection aux pieds
     
    Collapse Signature Expand Signature
  3. petit-pied

    petit-pied
    Expand Collapse
    Chapter Presidents
    1. Belgium-Wall...
    2. Belgium-Vlaa...

    Joined:
    Nov 15, 2012
    Messages:
    1,864
    Likes Received:
    2,298
    pas se décourager c'est l'hiver et donc très dur même pour les "habitués".
    bien évidemment tu vas plus vite si tu est 100% pieds nus* ;) mais ce n'est pas une obligation ! Ce qui te renforce les capitons c'est la rugosité du sol et nos routes sont suffisamment "dégeu" pour faire le boulot en quelques minutes de balade :hungover: et pas d'inquiétude pour les chaussures qui ramollissent la peau car notre pratique ne rend pas la peau plus dur... elle nous la rend plus épaisse (graisse) et je ne pense pas que les chaussure fasse fondre la graisse...

    soit patient le printemps est à notre porte plus que un mois ou deux de souffrance hivernale et après le boulot va être simplifié, promis juré:cool:


    *Perso, j'y avais pensé aussi, et m'y suis mis à fond il y a +-deux ans !
    Comme j'en avais la possibilité plus que d'autre (bon 100% c'est dur dans nos société mais j'ai atteins 80% minimum) et que notamment l'hiver et ces douleurs récurrentes m'agaçait:mad: ... je me suis dit comme toi que la solution était là
    Mais rien à faire... à moins de couper tout les nerfs du pieds (ce qui n'est pas le but visé de notre pratique) l'hiver est impitoyable. :lurking:
    Pour rappel l'homme est né en Afrique et du coup si on PEUT supporter le froid, grace à notre faculté d'adaptation, on est quand-même mieux par 20°c:D
     
    Collapse Signature Expand Signature
    Sly likes this.
  4. Gustaf

    Gustaf
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Aug 24, 2015
    Messages:
    260
    Likes Received:
    391
    Effectivement, j'ai vu des changement sur l'ensemble de mon corps depuis juillet dernier (début du minimaliste/barefoot pour moi).

    J'ai perdu environ 3kg, je ne sais pas si c'est lié ou si j'ai perdu du muscle. Je ne suis pas lourd, je suis à 68kg pour 1,77m. Mon poids de forme tourne en général entre 70 et 72kg, mais depuis quelques temps je suis passé sous les 70.

    A noté que depuis début décembre, je souffre d'une grosse tendinite à l'épaule gauche, pour l'instant je me dis que ça n'a rien a voir avec ma conversion, je mets plutôt ça sur le dos de mon chantier en cours (maçonnerie, creusage de fondation, etc...). Enfin, j'ai quand même un doute pour que ce soit un peu lié, enfin on verra par là suite, ça devrait finir par se remettre un jour aussi cette histoire.

    Effectivement, le printemps et l'été aideront pour la conversion, même si j'ai la chance d'avoir des températures très correcte chez moi, l'hiver c'est plutôt la pluie et le vent qui sont pénalisant pour moi.
     
    Collapse Signature Expand Signature
    FREDERIC SEGUY likes this.
  5. FREDERIC SEGUY

    FREDERIC SEGUY
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Aug 25, 2011
    Messages:
    1,344
    Likes Received:
    1,909
    prend ton temps , l'impatience est souvent synonyme de blessures ;)
     
    Collapse Signature Expand Signature
  6. bernie42

    bernie42
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. Japan
    2. France

    Joined:
    Mar 22, 2015
    Messages:
    160
    Likes Received:
    173
    Tout au début, j'ai approximativement suivi les conseils de progressivités, puis j'ai allongé les distances et je m'écoute et tout se passe sans problèmes, j'ai chaussé les huaraches pour la vie quotidienne en Mars 2015 et je ne les ai jamais quitté depuis, il m'arrive par obligation sociale ou professionnelle de mettre des godasses mais c'est rare je vis dans une région pas particulièrement chaude mais je peux vous assurer que cet hiver est très, très doux, même chez nous, pour la course, c'est essentiellement pieds nus, en lisant les posts, au début, je croyais vraiment que j'allais avoir ampoules et hématomes, je lisais même des gars qui ne dormaient pas de la nuit tellement les pieds brûlaient, pour moi, il n'en a rien été, quelques épines, je me suis arraché 2 fois la peau du gros orteil sur des pierres, quelques écorchures sous les pieds, ça ne m'a jamais arrêté, la seule ampoule que j'ai eu à la base du second orteil c'est en courant par moins 2 dans la neige il y a 2 semaines, elle est en cours de guérison et ne m'a pas gênée. Pour moi, les blessures, ça fait aussi parti de l'apprentissage, surtout quand c'est des blessures légères, c'est plus efficace que de discuter des heures sur les forums ou de parfaits inconnus racontent finalement leur expérience personnelle aussi riche soit elle, elle ne s'applique pas non plus à tout le monde, après il faut aussi ne pas tomber dans la parano, pour se faire des fractures de fatigue et autres, il faut quand même enquiller des sacrés distances pendant longtemps, il y a des tas de petits bobos qui ne valent même pas la peine de s’inquiéter. De toutes façons, les gars qui se tapent bursites et fractures de fatigue ne s’arrêtent que quand ils ne peuvent plus poser le pied par terre, c'est un choix, mais après faut pas non plus se plaindre, il y a quand même des signes avant coureurs, passer du statut sédentaire à coureur de marathon en 16 semaines comme on le voit sur internet j'ai du mal à y croire.
    Voilà, c'est un avis personnel qui ne vise personne.
    Bonne soirée.
    Bernerd
     
    FREDERIC SEGUY likes this.
  7. FREDERIC SEGUY

    FREDERIC SEGUY
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Aug 25, 2011
    Messages:
    1,344
    Likes Received:
    1,909
    c'est sur que chacun est différent , moi j'ai galéré pendant deux an avant de pouvoir courir pieds nus sans problèmes en trail mais je ne fait pas de marathon mon maxi c'est 24km :)
     
    Collapse Signature Expand Signature
  8. bernie42

    bernie42
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. Japan
    2. France

    Joined:
    Mar 22, 2015
    Messages:
    160
    Likes Received:
    173
    Oui, mais à ce que j'ai compris, tu as quand même un sacré parcours, tu t'es carrément soigné avec la course pieds nus et tu as eu apparemment un mentor qui t'a enseigné comment faire, j'avais par hasard retrouvé un article de lui sur la course pieds nus en hiver, tu reviens de loin et de plus tu fais des initiations à Lyon pour partager ta passion, à mes yeux, tout cela a bien plus de valeur que les chronos, les kilomètres et autres compétitions, partager dans la vie réelle, c'est rare et courageux, sur internet, ça me semble souvent futile. Ton idée de passer par OVS pour les initiations est géniale, je pense faire de meme sur Sainté à l'automne, j'attend d'avoir un peu plus d'expérience pour donner à mon tour.
    Quand à moi, ça fait plus de 25 ans que je traîne régulièrement sur les tatamis, alors je pense j'ai développé une pose de pied assez correcte une expérience corporelle et une condition physique qui font que je ne rame pas trop.<Quoi qu'il en soit, je suis loin de ton expérience et de ta pugnacité.
    On est pas loin, on se verra bien un jour.
     
    FREDERIC SEGUY likes this.
  9. FREDERIC SEGUY

    FREDERIC SEGUY
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Aug 25, 2011
    Messages:
    1,344
    Likes Received:
    1,909
    merci !! effectivement je suis passé par des périodes et des blessures qui en aurai découragé plus d'un ,j'ai effectivement eu la chance d’être soutenu et guidé par Daniel Dubois !

    pour OVS j'avoue c'est manu (emanuel Pillet) le beep beep lyonnais qui a commencé avec OVS par organiser des sortie pieds nus au parc de la tète d'or , et je lui ai piqué l'idée pour organiser des balades et rando pieds nus dans la région
    je me suis investi aussi dans le trail du massif des brasses depuis le début et c'est en passe de devenir un rendez vous incontournable des trailleurs minimalistes et pieds nus , j’espère que tu participera cette année !!
    c'est quand meme sympa de se retrouver sur une course :)

    st Etienne effectivement on peu se retrouver facilement pour se faire une course ou une rando (au choix)
    pas forcément une course officielle (un truc entre nous ) moi ça ne me dérange pas de faire la route jusqu’à st etienne si il y a des parcours sympa :)
     
    Collapse Signature Expand Signature
  10. bernie42

    bernie42
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. Japan
    2. France

    Joined:
    Mar 22, 2015
    Messages:
    160
    Likes Received:
    173
    Oui, pas de soucis, pour les courses officielles, j'attends le printemps avant de me lancer, bien sur le trail des brasses, j'y pense, une rando, oui, ça serait sympa aussi, par chez toi ou chez moi, à voir, le printemps sera vite là.
    A bientôt.
     
    FREDERIC SEGUY likes this.
  11. Gustaf

    Gustaf
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Aug 24, 2015
    Messages:
    260
    Likes Received:
    391
    Bonjour

    Ma conversion à la course sur l'avant à commencé depuis maintenant 3 ans.

    J'ai toujours un problème récurent de mollet, c'est à dire des contractures. Depuis le début, je ne recherche pas la performance ni la distance, mais j'aimerai quand même ne plus être limité par mes mollets, ça me saoule.

    Avez vous une solution à me proposer ?

    Pour info, je cours 2 à 3 fois par semaine, pieds nus sur une distance de 5 à 6 kms à chaque fois. J'ai des périodes sans avoir mal aux mollets et d'autres ou j'ai mal, je ne comprends pas pourquoi. J'ai l'impression d'avoir les muscles des mollets trop courts...

    Bref, ça me saoule, là j'ai couru mardi dernier et j'ai mal au mollet droit, je vais attendre quelques jours et reprendre doucement mais je sais que ça reviendra, comment faire pour en finir avec ces mollets ?
     
    Collapse Signature Expand Signature
  12. Florent85

    Florent85
    Expand Collapse
    Barefooters

    Joined:
    May 29, 2016
    Messages:
    192
    Likes Received:
    510
    Question bête : es-tu suffisamment hydraté ?? (ça peut passer par l'eau, mais aussi par l'alimentation en général je crois). Bon je dis ça sans avoir la prétention de m'y connaitre particulièrement...

    En tous cas force et courage Gustaf, je ne vais pas au mieux moi non plus...
     
  13. cutway

    cutway
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Jun 15, 2015
    Messages:
    108
    Likes Received:
    156
    Salut!
    J'avais le même genre de douleur au début...pouvant aller jusqu'à "m'handicaper" à la marche.
    Ça s'est arrêté quand j'ai compris que les mollets servaient d'amortisseurs, pas de propulseurs. Je m'explique:
    Quand je courais, mes mollets amortissaient l'impact sur le sol mais ma foulée faisait que je restituais plus d'énergie que nécessaire....
    Tes mollets restituent une partie de l'énergie amortit mais ne doivent pas propulsés; ton moteur est la hanche.
    Regarde un marcheur rapide, ce ne sont pas les mollets qui le pousse mais bien son mouvement de hanche. Quand tu cours, imagine-toi que ton moteur (comme une voiture ou tout autre véhicule) est dans ta hanche.....Elle doit décrire un 8 avec le mouvement de poussée (avec ton joli fessier !!).
    Pour ma part, je me concentrais sur un déplacement horizontal de la hanche. Les douleurs ne sont plus revenues.
    Pour info, la torsion de la colonne entre les hanches et les épaules servent d'énergie au mouvement.

    Bon run;;;;
    A+
     
    Collapse Signature Expand Signature
  14. Gustaf

    Gustaf
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Aug 24, 2015
    Messages:
    260
    Likes Received:
    391
    Pour l'hydratation, oui je bois, le problème ne vient pas de là.

    Ok, je comprends pour le mollet propulseur, c'est surement ça le problème. J'ai oublié de préciser que mon parcours habituel est vallonné avec 2 bonnes cotes à 20% voir plus par moment.

    Je vais essayer de faire travailler la hanche, je n'y ai jamais prété attention d'ailleurs.

    J'attends lundi ou mardi prochain pour refaire une sortie car le mollet gauche me fait encore mal depuis mardi dernier.
     
    Collapse Signature Expand Signature
    petit-pied and cutway like this.
  15. Florent85

    Florent85
    Expand Collapse
    Barefooters

    Joined:
    May 29, 2016
    Messages:
    192
    Likes Received:
    510
    Bon visiblement effectivement dans ton cas Gustaf, tu as raison de suivre les très bons conseils de Cutway, plutôt que ma question qui pouvait paraitre bête.

    Mais je me permets d'insister sur le fait que la question de l'hydratation est, semble-t-il, bien + complexe que le simple fait de boire suffisamment (même si je comprends très bien qu'en l'occurrence ce n'est pas le problème)
     
  16. Gustaf

    Gustaf
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Aug 24, 2015
    Messages:
    260
    Likes Received:
    391
    oui, boire est important.

    Bon, je vais associer les 2, je vais boire plus les jours de course à pied, on va voir si avec les méthodes combinées ça passe.

    Par contre va falloir s'arrêter à chaque kilomètre pour se vider la vessie ;-)
     
    Collapse Signature Expand Signature
  17. Florent85

    Florent85
    Expand Collapse
    Barefooters

    Joined:
    May 29, 2016
    Messages:
    192
    Likes Received:
    510
    Ne t'en fais pas Gustaf, je pense sincèrement que le message de Cutway est + pertinent que le mien concernant ton problème.

    C'est juste qu'il y aurait beaucoup à dire aussi sur le sujet de l'hydratation/alimentation : à l'occasion je lancerais bien une discussion sur le sujet (ou en déterrerais 1...). Mais donc désolé pour le hors-sujet.

    Et surtout "guéris" bien ;)
     
    petit-pied likes this.
  18. cutway

    cutway
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Jun 15, 2015
    Messages:
    108
    Likes Received:
    156
    Ne force jamais.....Si t'as mal, laisse tomber...Pareil en courant; dès que tu sens une douleur, arrête de courir !
    L'hydratation est importante....comme manger des bananes après l'entrainement ou boire de l'hépar ou de la rozana.
    Dans les cotes, l'amplitude de ta foulée doit diminuer....Si tu veux accélérer, tu augmente le nombre de pas (la cadence), pas la longueur du pas (l'amplitude). On est tous pareil....Au début, on veut avoir le même rythme qu'avec les chaussures donc on a tendance à allonger le pas => propulsion des mollets.

    Bon run !!
     
    Collapse Signature Expand Signature
  19. c17

    c17
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Nov 21, 2016
    Messages:
    300
    Likes Received:
    650
    Salut !

    @Gustaf :
    Je poste juste pour témoigner, car des contractures, j'en ai parfois.

    Pieds-nus, je n'en ai jamais, quelque soit le type d'effort. Par contre, en huaraches, c'est assez fréquent. Pas de grosses contractures comme tu as l'air d'en avoir, elles ne m'empêchent pas de courir ni de recourir le lendemain (ça aurait même tendance à aider à détendre le muscle, dans mon cas), mais elles font un peu mal quand je touche ou masse mes mollets. Je cours tellement peu en huaraches que j'ai du mal à analyser le pourquoi du comment. La seule différence étant qu'en huaraches je cours "naturellement" un peu plus vite. Mais pieds-nus, si je hausse un peu le rythme pour courir à la même vitesse qu'en huaraches, pas de contractures...

    RV me disait qu'il avait remarqué qu'en VFF, sa foulée était légèrement différente de sa foulée pieds-nus. J'imagine que c'est pareil pour moi.

    Personnellement, je bois pas mal (d'eau ! :p), mais je ne peux pas te donner de chiffre, je compte en verres... Au boulot, quand je vais courir le midi, je bois généralement 4 verres le matin, 2 dès que je reviens, et 2 ou 4 de plus dans l'après midi. Ceci dit, même si c'est important de s'hydrater, moi c'est plutôt pour prévenir des tendinites que des contractures.

    Sinon, comme le disait Cutway, tu peux peut-être essayer de réduire légèrement ta foulée ? Je pense que comme ça, le muscle du mollet sera relaché plus longtemps (ou contracté moins longtemps, au choix ! :D).

    Il y a aussi le fameux "relax, relax, relax", mais depuis le temps, je pense que tu connais l'adage. ;)

    Bon courage !
    Clément
     
  20. petit-pied

    petit-pied
    Expand Collapse
    Chapter Presidents
    1. Belgium-Wall...
    2. Belgium-Vlaa...

    Joined:
    Nov 15, 2012
    Messages:
    1,864
    Likes Received:
    2,298
    Je verrais une autre piste éventuelle à creuser également : varier les sorties...
    un jour côte, l'autre vitesse, ou encore une cool, ...
    et même les terrains ce peut être bien de changer. Je ne sais si c'est possible pour toi... mais perso, avec 5-6 km, je commençais à pouvoir trouver des variations sur mon terrain de jeu.
    Voilà sans autres conseils, car je trouve sympas les précédentes interventions et surtout... je ne me souviens plus du tout :wacky:!! j'ai eu, ça c'est sûr... mais comment c'est partis ???:oops:
    j'aurais envie de dire par vague souvenir que c'était en augmentant mon volume que j'ai arrangé ce souci mais j'aime pas trop ce conseil...car il me semble bcp moins raisonnable que les autres commentaires... la sénilité me gagne probablement :matey::D=> je préfère te conseiller d'écouter les autres:p;)

    Allez ne désespère pas, courage ! on est beaucoup à être passé par là et comme tu vois ça fini par disparaître. Et si ça peut te rassurer, j'ai un vague souvenir que la troisième années n'est pas la meilleur. par contre, j'ai vu fondre au soleil tout mes petits souci d'un coup sur la quatrième année.
     
    Collapse Signature Expand Signature
    c17 likes this.

Share This Page