Coup de cœur, coup de sang plogging : la pratique et ses motivations

Discussion in 'Chapters' started by Florent85, Sep 19, 2020.

  1. Florent85

    Florent85 Barefooters

    Joined:
    May 29, 2016
    Messages:
    268
    Likes Received:
    703
    Je vous propose un nouveau fil concernant cette pratique qui a visiblement eu besoin d'un néologisme anglo-suédois pour devenir à la mode. Le plogging (dérivé du mot suédois "plocka up" (ramasser) et de l'anglicisme "jogging") consiste simplement à ramasser des déchets tout en courant.

    Je vous invite à partager ici vos éventuelles expériences de plogging, vos manières de faire, mais aussi, pourquoi pas, la motivation, le sens que vous y trouvez (ou que vous ne trouvez pas)
     
    Christian Barefooteur likes this.
  2. brosteo

    brosteo Barefooters

    Joined:
    Mar 29, 2016
    Messages:
    14
    Likes Received:
    10
    Tant mieux si ça interpelle ... mais j'imagine que nous sommes déjà nombreux à pratiquer sans attendre une médaille ?
     
    #2 brosteo, Sep 19, 2020
    Last edited: Sep 20, 2020
  3. Rémi

    Rémi Barefooters
    1. France

    Joined:
    Apr 13, 2016
    Messages:
    194
    Likes Received:
    378
    Salut Florent,

    Ça date déjà un peu : Run Eco Team est une intiative née sur Facebook en janvier 2016.

    Enfin... J'avoue que ma contribution est très limitée et plutôt égoïste, genre le morceau de verre ou le bout de métal qui me ferait (un peu) mal si je marche :barefoot: dessus lors de mon prochain passage.

    Et la carcasse de voiture toute rouillée d'hier dans le bois, c'était trop lourd.

    Bonne(s) course(s) :)
     
    Florent85 and brosteo like this.
  4. brosteo

    brosteo Barefooters

    Joined:
    Mar 29, 2016
    Messages:
    14
    Likes Received:
    10
    Salut Rémi, contribution limitée ici aussi, je garde quand même le principe de nettoyer l'emplacement de pause/bivouac en rando-course et c'est toujours impressionnant ce que l'on trouve dans des endroits à priori préservés... En footing quotidien, je ne m’arrête plus à chaque morceaux de verre , je ne ferai que ça sinon...
     
  5. Florent85

    Florent85 Barefooters

    Joined:
    May 29, 2016
    Messages:
    268
    Likes Received:
    703
    Merci pour vos réactions Brosteo et Rémi. Merci pour ton lien Rémi

    Evidemment si j'ai ouvert ce fil, c'est que je pratique le ramassage de déchet régulièrement quand je cours, mais aussi parce que j'aime ces sujets qui, bien que prosaïques, peuvent mener à des considérations/réflexions plus profondes et intéressantes. Et tout dernièrement, je me reposais la question de savoir si c'était finalement bien utile/efficace comme pratique : essuyer la merde des autres, à quoi ça rime ? Jusqu'où aller dans le concept ? Et du coup je viens solliciter vos avis/lumières sur le sujet.

    D'un point de vue pratique je ne crois pas avoir déjà pris un sac exprès pour ramasser les déchets quand je pars courir (ou peut-être 1 fois ou 2, parce que j'avais vu pas mal de déchets la fois précédente sur le même trajet). En général je me contente de prendre les objets à la main, et de les garder jusqu'à la prochaine poubelle (je vous avoue que généralement je pousse le vice jusqu'à attendre de voir une poubelle recyclage, une fameuse poubelle jaune "individuelle", ou une poubelle verre pour le verre, et de la squatter en y déposant les déchets) ; plus rarement je vais jusqu'à remplir mon sac-à-dos gilet (quand il y reste de la place), notamment quand je suis dégouté de voir une quantité importante de détritus à un même endroit. Ce qui m'aide c'est que j'ai mes petits circuits que je commence à connaître, et je sais à l'avance où (dans combien de temps/km) je vais pouvoir déposer les déchets que je trouve.

    Pourquoi je le fais ? Parce que ça ne me coûte pas grand-chose de le faire, que j'aime la nature que je traverse (forêt de Compiègne par exemple ;)), et que, en fait dans mon for intérieur, ça me coûte plus de voir le déchet sur le bord du chemin à chaque fois que je passe, que de le ramasser pour le déposer dans une poubelle. Les limites du concept, c'est que lorsqu'on a pris cette habitude, que j'assume pleinement en plein milieu de la forêt, on a tendance à la garder quand on approche de zones moins sauvages, + "bitumées", et que là la quantité de déchets augmentant drastiquement, mes mains deviennent trop petites, et que le fardeau ramassé librement, devient parfois finalement pesant, physiquement et mentalement (autant l'emballage de bonbon au milieu de la forêt, on met facilement ça sur le compte de l'inattention, autant les nombreuses canettes de sodas ou de bière, jonchées le long du chemin en bordure de ville/route, c'est moins excusable). D'où parfois la question : essuyer la merde des autres, à quoi ça rime ? Jusqu'où aller dans le concept ?

    Je ne pensais pas aborder le sujet en ouvrant cette discussion, mais pour moi le fait de faire un trajet en courant plutôt qu'en voiture par exemple relève plus ou moins de la même "philosophie". Non seulement j'y gagne plus, à plein de point de vue, dès lors que l'on considère que le chemin est + important que la destination, que le temps/confort gagné à y aller en voiture, c'est in fine du bonheur perdu (quand on voit le plaisir que je prends à traverser la forêt de Compiègne en courant, pieds nus ou en sandales selon les circonstances) ; mais aussi l'environnement (au sens premier du terme) est pleinement gagnant, les déchets consécutifs au fonctionnement du moteur, quel qu'il soit, sont peu visibles, mais ils sont bien présents. En fait, définitivement je me considère comme un "coureur permaculteur" ou "permacoureur" si j'ose le néologisme, et c'est avec le prisme de cette logique permaculturelle globalisante que je pratique le plogging.

    Bon là encore je ne pensais pas vous partager tout ça en ouvrant cette discussion, je m'égare sacrément, je suis incorrigible :p : en tous cas vous l'avez compris, on peut tirer le fil de ce sujet à un niveau autre que prosaïque.
     
  6. petit-pied

    petit-pied Chapter Presidents
    1. Belgiüm-Wall...
    2. Belgiüm-Vlaa...

    Joined:
    Nov 15, 2012
    Messages:
    1,985
    Likes Received:
    2,497
    oufty (comme disent les Liégeois de ma Belgique profonde... qui se résumerait en français à : "bon sang de bonsoir, fichtre diantre, quelle histoire") pas facile ce sujet !

    pour ma part je m'étais mis (pour voir) sur FB dans un groupe de coureur ramasseur de déchets et me suis vite sentis mal à l'aise car en somme à part râler et s'amuser à poster des photos de "merde" avec la fierté qui s'en dégageait d'avoir ramasser "X" kg de déchets me dérangeait... je ne vois pas ce qui était merveilleux d'avoir trouvé autant de saloperies
    bref, bof et j'ai vite laissé tomber (et FB également par la même occasion.)

    il n'empêche que j'ai également tenté le ramassage car ça m'énervait tout ces déchets dans ma campagne profonde...
    mais je me suis vite rendu compte que l'ampleur de la tache même pour un coin perdu... c'était horrible ! car si tu te penche sur un déchet visible de loin en te rapprochant tu découvres un plus petit à côté, puis un autre, etc
    dès lors que faire ? tu te sens également très vite embarrassé de courir avec les mains remplie de trucs immondes et quand tu croise un quidam qui te regarde d'un oeil étonné t'as une envie énorme d'hurler "ce n'est pas à moi tout ça, juré craché"
    Alors quid courir avec un sac à dos ?... :shifty:bof et ça devient vite lourd.
    Et puis quand tu vois que, sur un simple chemin d'un km, tu as une trentaine de canettes de bières toutes de la même marque et donc qui doivent toutes provenir du même porc... tu te dis que même si t'arrive à tout ramasser... demain, il repasseras en bagnole et poursuivra son manège et qu'une semaine plus tard le boulot sera à recommencer.
    Alors, quoi ? mettre un panneau "ce chemin a été nettoyé par un riverain merci de respecter la propreté des lieux" Sans vouloir être défaitiste, ça risque de ne même pas être vu par mon quidam et au mieux le fera bien rigoler.

    Bref pas de solution à proposer
    juste que si un déchet est vraiment trop fatiguant à voir... je finirai par le ramasser malgré tout.

    Mais j'avoue que bien souvent en mode course, je cours... de toute façon pour être performant ce devrait être du brouette-plogging et très vite on finirait par ne plus ressembler à des coureurs et de se faire déplacer par les escargots vu la quantité à ramasser. autrement dit : ramasser les déchets, c'est quand même plus évident en marchant donc du brouetto-plogg-randonning ??;)

    pour le mot de la fin mon épouse campagnarde disait tjs qu'à la ville les gens étaient des porcs... désormais je lui rétorque qu'à la campagne ils sont tout autant et, finalement, peut-être, pire !! c'est juste que le nbre d'habitants au M² est plus faible et que la nature arrive parfois à cacher les dégâts

    voilà j'ai tenté d'y mettre un peu d'humour car si je me laisse aller je risquerais de ne faire que râler.:p

    Mais oui ça m'a souvent posé un problème de conscience. et il m'est impossible de voir quelqu'un jeter son déchet, il me faut le ramasser pour le mettre à a poubelle deux mètre plus loin.

    quand à la remarque cinglante... j'ai abandonné : je pense qu'ils ne comprennent même pas ce qu'on leur dit... nous sommes de deux mondes/planètes différentes.
    je l'ai découvert en bossant il y a longtemps avec un gars qui en partant sur chantier jetait ses canettes de bière par la fenêtre du véhicule aussi naturellement qu'on dit : "hallo" quand on décroche un téléphone.
    il m'aurait été impossible de rattraper au vol son larcin tellement s'était rapide et naturel chez lui. quand à aborder le sujet, tu vois vite le mur culturel auquel on est confronté. se faire comprendre d'un japonais serait plus simple.
    Enfin et le plus marrant c'est que je suis certain que si tu avais laisser par mégarde une canette devant son pâté de maison, il t'aurait probablement tabassé pour cette infamie (enfin à part ça c'était un bon gars, sisi:D)

    allez stop !
    merci pour ce joli sujet ;)
     
    #6 petit-pied, Sep 21, 2020
    Last edited: Sep 21, 2020
  7. Rémi

    Rémi Barefooters
    1. France

    Joined:
    Apr 13, 2016
    Messages:
    194
    Likes Received:
    378
    Ça me rappelle trois situations...

    Au lycée, notre assistante d'Allemand de l'époque nous disait qu'en France, il n'y avait pas suffisament de poubelles dans l'espace public, comparé à son pays d'origine... :rolleyes:

    À Kamakura, station balnéaire près de Tokyo, nous nous sommes aperçu (trop tard) qu'il n'y avait aucune poubelle dans l'espace public, très propre au demeurant. Il nous a fallu un petit temps d'adaptation. Et choisir judicieusement ce que nous achetions à boire et à manger. :)

    Dans ma communauté de communes, elles ont rares. Nous sommes taxés au volume. Des sacs supplémentaires peuvent être achetés auprès de la dite communauté pour bénéficier de l'enlèvement. Pas sûr que ce soit compréhensible pour les touristes et les gens de passage. :confused:
     
    #7 Rémi, Sep 22, 2020
    Last edited: Sep 24, 2020
  8. Florent85

    Florent85 Barefooters

    Joined:
    May 29, 2016
    Messages:
    268
    Likes Received:
    703
    Ca fait longtemps que je n'ai pas vu quelqu'un le faire devant moi, mais j'avoue que si ça arrivait aujourd'hui, il est possible que je réagisse assez clairement. Qu'on le veuille ou non, on est tous sur la même planète, et on réalise aujourd'hui que l'impact de notre mode de vie est non-négligeable sur cette planète Terre dont nous dépendons totalement (l'expression Terre-Mère est vraiment parlante).

    Je me permets de citer le rappeur Oxmo Puccino, Arrivé sur Terre (en 2003) :

    J'ai longtemps pensé que nous vivions
    Dans un asile à ciel ouvert, avec du recul j'ai découvert
    Qu'on est tous de la même planète
    Mais pas du même monde

    [...]
    A ce rythme on sera bientôt les derniers animaux
    Visiteurs impolis, passagers en escale venus lâcher bombes atomiques
    Cette terre n'est pas la nôtre pour la détruire ainsi
    J'vois passer en étoile filante, les chanceux qui ne sont pas

    Arrivés sur terre par erreur ...

    Est-ce aux écolos de subir les actions de ceux qui détruisent notre environnement à tous, ou est-ce à ceux qui détruisent notre environnement de subir les réactions des écolos ? Volontairement je clive, et je caricature, personnellement j'aurais bien du mal à me définir comme écolo, et évidemment que je fais partie de ceux qui détruisent notre environnement. Mais ce clivage permet de poser des limites au relativisme et à la déresponsabilisation.

    Là je te suis à 100% Petit-Pied, je crois qu'on exerce plus ou moins la même profession, et ça se voit ;)
    Evidemment chaque personne a sa propre vérité, et il n'y a aucun jugement à porter sur les personnes. Simplement s'empêcher de dire ce qui nous dérange dans le comportement de quelqu'un d'autre (d'autant plus si ce dérangement est un minimum objectivé), ce n'est ni se respecter, ni respecter ce quelqu'un d'autre.
    Quelque part selon moi, se permettre de réagir clairement au comportement de quelqu'un quand on a un minimum de raisons de le faire, c'est relativement salvateur pour tout le monde.
    Je sais que c'est pas encore à la mode, que bien souvent quand on le fait on est discrédité, dans nos sociétés occidentales qui refusent tout pet de travers, et qui délégitime l'usage de la colère, alors que d'un point de vue psychologique, social et environnemental, ces même sociétés adoptent un fonctionnement qui broie des vies, depuis des siècles.

    Et bien moi je m'engage à gueuler contre ça, na :p:hilarious: (edit : avant que l'on crie haro sur le baudet que je suis, loin de moi l'idée de réfuter tout ce que ces sociétés occidentales apportent de bon, je ne suis pas encore radicalisé à ce point-là :p)
     
    #8 Florent85, Sep 25, 2020
    Last edited: Nov 7, 2020
  9. Florent85

    Florent85 Barefooters

    Joined:
    May 29, 2016
    Messages:
    268
    Likes Received:
    703
    Tu parles des poubelles recyclage, Rémi ? Vous n'avez pas de poubelle "jaune" individuelle ? Dans mes périples j'ai pu voir que dans certaines communes ils semblaient privilégier le tri dans des grandes "cuves" disposées ça et là sur la commune, c'est comme ça chez toi ?
     
    Christian Barefooteur likes this.
  10. Rémi

    Rémi Barefooters
    1. France

    Joined:
    Apr 13, 2016
    Messages:
    194
    Likes Received:
    378
    @Florent85
    En fait, je parlais des poubelles publiques pour les déchets.
    Dans ma communauté de commune, des poubelles comme celle-ci ne courent pas forcément les rues.

    Banc.jpg
    En tout cas, ils les ont carrément retirées des points d'apport volontaire réservés aux emballages recyclables, avec comme conséquence des sacs d'ordures ménagères abandonnés à la merci des chats, des renards, des ragondins et j'en passe.
     
  11. Florent85

    Florent85 Barefooters

    Joined:
    May 29, 2016
    Messages:
    268
    Likes Received:
    703
    Coucou à tous.

    Hier en rentrant du travail, comme souvent j'ai ramassé des déchets pour les disposer dans une poubelle située sur un quartier résidentiel où je croise régulièrement du monde, et en particulier des enfants (dont l'un, une fois, a pouffé de rire en me voyant pieds nus, ça va je l'avais bien pris). Hier donc, les mains pleines de déchets que je m'apprêtais à jeter à la poubelle, et des enfants étant regroupé à quelques dizaines de mètres, de l'autre côté de la route, j'entendis une voix de petite fille crier :

    "Merci Monsieur, merci beaucoup pour la planète !!"

    J'ai répondu par un "bonne soirée !" simplissime, mais je dois avouer que j'ai trouvé cette parole lancée en l'air particulièrement belle et touchante, remerciant ce coeur d'enfant qui crie avec simplicité sa gratitude en même temps que son "amour" pour "la planète" :cool:

    L'impression que les enfants ont décidément bien des choses à nous apprendre, à nous les adultes bien-pensants.

    Sinon en formation sur Amiens en milieu de semaine, j'en ai profité pour faire une petite sortie avec @c17 qui vous salue bien.

    Bien à vous.
     
    Rémi, Patou and Lambda like this.
  12. Lambda

    Lambda Barefooters
    1. France

    Joined:
    May 1, 2013
    Messages:
    735
    Likes Received:
    1,302
    Les enfants sont comme des éponges. Ils écoutent, comprennent et retiennent. Et, nous les adultes, on les sous-estime, ils méritent beaucoup plus de crédit qu'on ne leur en accorde généralement.

    Content d'avoir de tes nouvelles et de Clément aussi.
     
    Rémi likes this.

Share This Page