Événements Nos courses

Discussion in 'Chapters' started by Bruno orteils d'acier, Oct 27, 2013.

  1. Florent85

    Florent85
    Expand Collapse
    Barefooters

    Joined:
    May 29, 2016
    Messages:
    221
    Likes Received:
    597
    Coucou.

    Hier j'ai couru le trail de Senlis : 29km de chemins forestiers bien sympa : je recommande vivement ; une particularité étant qu'il n'y avait pas de ravito sur le parcours, cela expliquant sans doute en partie le tarif très compétitif de 15€. J'ai couru pieds nus.

    Bon concernant le contexte : j'ai fait 40 bornes de vélo la veille, je me suis fait entraîné par une connaissance pour un jeûne pour le climat (à l'occasion de la cop24), du coup j'ai mangé le moins possible samedi avant le soir (rien sauf de l'eau le matin et le midi, dans l'après-midi 1/2 crêpe, un demi-verre de jus, un demi-verre de soda - tout ça pour la bonne cause : les boissons c'était au proffit d'Artisans du Monde, et la demi-crêpe, c'était la 1ère, et donc forcément râtée, de celles qu'on vendait au proffit d'une association qui accueille des personnes avec un handicap mental, de par le Monde), je me suis pelé les miches sur mon vélo, j'avoue néanmoins avoir bien mangé le samedi soir après mon vélo, puis je n'ai rien mangé le dimanche matin, ni pendant la course, juste bu 1/2 litre d'eau entre mon réveil à 7h30 et le départ à 9h30 (pas d'eau pendant la course). J'avais d'ailleurs accroché au dos de mon maillot une petite affiche avec écrit dessus : "Je cours sur la Terre... Je jeûne pour Elle." (bon tout est relatif, je ferais sûrement bien rigoler des adeptes réguliers du jeûne ; simplement si on inclue le froid, l'effort physique et mon inexpérience en matière de jeûne, ça commence à avoir du sens je pense). Et comme d'hab je me suis rendu sur le lieu de ma course... en stop ; et j'ai été pris par un coureur qui allait au trail lui aussi, et qui m'a reconnu ;).
    En revanche le gros point positif c'est qu'il faisait vachement doux (13°C au départ) : ce fut cool pour mes pieds :barefoot:

    Et donc me voilà parti : comme d'hab depuis que je fais mes compétition pieds nus, je pars assez doucement, noyé dans la masse, et je hausse mon rythme de course au fur et à mesure, les sensations sont bonnes, le cadre est magnifique (belle forêt aussi que celle d'Ermenonville ;)), il y a bien quelques descentes techniques avec cailloux, les racines sont souvent là, et j'ai même eu droit à plusieurs passages sous châtaigniers (et donc sur bogues de châtaignes - et leurs piquants ;)). J'ai bien eu quelques douleurs, toujours au genou droit mais rien d'inquiétant, et sous l'articulation du gros orteil droit, la partie de mon pied qui porte l'essentiel de la charge si je ne m'abuse (ça non plus c'est pas nouveau, et je crois que ça montre que quelque chose reste à corriger dans ma foulée, j'aimerais bien trouver... je soupçonne ma jambe droite d'être bien moins "charpentée" que ma jambe gauche, peut-être parce que j'ai beaucoup joué au foot étant jeune et qu'il y a dans ce sport une forte dissymétrie au niveau de la sollicitation entre "jambe de frappe" et "jambe d'appui" ; et donc la sensation que le geste de ma jambe droite est moins fluide et moins précis que celui de ma jambe gauche... si vous avez des tuyaux je suis preneur ;)). Et c'est vrai que le rythme de + en + élevé a nécessairement bien sollicité mes articulations (un coureur que j'ai doublé en 2ème moitié de parcours m'a dit, après la course, estimer mon rythme de course à ce moment-là à 4min/km, ce qui correspond à une vitesse de 15km/h - et c'est cohérent avec mes sensations ; en mode trail, sur plusieurs km et sur terrain inconnu, ça commence à faire :barefoot:). Et donc je rattrape ainsi pas mal de coureurs, et je franchis la ligne d'arrivée en 2h14mn25s, 5ème/448. Je suis content de ce résultat :) (et cette fois-ci je n'ai aucune frustration à avoir au niveau de ma place, bien au contraire : si on ajoute à mon temps les 7min10 qui me sépare du 4ème, et bien j'arrive en même temps que le 14ème ; en gros je suis en tête d'un peloton, et bien loin de celui qui me précède)

    Bon je finis bien loin du 1er qui me met un bon 1/4 d'h dans la vue, mais c'est vrai que ma préparation toute particulière (sport + froid la veille, jeûne, aucun échauffement) et mon allure en début de course bien péperre, me font poser des questions quant à mes capacités en conditions optimales ; pour tout dire ça reste et restera sans doute que des questions, d'autant + puisqu'il se pourrait bien que justement cette préparation toute particulière et ce rythme de début de course bien péperre aient contribué positivement à ce que je considère comme un bon résultat. En tous cas avec une telle façon d'aborder mes courses je m'ôte tout le stress que je pourrais avoir si je visais un résultat, et ça c'est pas rien pour moi...
     
    #861 Florent85, Dec 3, 2018
    Last edited: Dec 4, 2018
    petit-pied, Helder, Zygielle and 6 others like this.
  2. Helder

    Helder
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Aug 22, 2017
    Messages:
    37
    Likes Received:
    74
    C'est pour le prochain ultra-trail que ça te prépare bien, une telle expérience de jeûne !!! :eek:
    Comme je te le disais, je pense que ce ne sont pas non plus les meilleures conditions pour courir un 29 km, de jeûner "autant".

    As-tu eu à enlever (de tes pieds) des épines de bogues ?
     
    Collapse Signature Expand Signature
    Florent85 likes this.
  3. petit-pied

    petit-pied
    Expand Collapse
    Chapter Presidents
    1. Belgiüm-Wall...
    2. Belgiüm-Vlaa...

    Joined:
    Nov 15, 2012
    Messages:
    1,893
    Likes Received:
    2,351
    :playful:Wow !:jaw drop: respect et félicitation !:woot:

    et tant qu'on y est

    Toi aussi bravo et bonne chance !
     
    Collapse Signature Expand Signature
    Florent85 likes this.
  4. Florent85

    Florent85
    Expand Collapse
    Barefooters

    Joined:
    May 29, 2016
    Messages:
    221
    Likes Received:
    597
    Coucou.

    Je ne vous avais pas prévenu parce que je m'étais inscrit au dernier moment, mais j'ai participé à la Christmas Corrida de Compiègne : 6,5km dans les rues de Compiègne, à la mi-décembre. C'était une 1ère pour moi ce genre de course, eh bien je crois que je recommencerai, c'est assez plaisant de courir à vive allure en ville en évaluant les trajectoires les + efficientes dans les dédales de rues :playful:

    Bon le contexte rendait les choses encore + piquantes : c'était de nuit, avec de la bruine, du vent et une température de 2°C, et j'étais en huaraches en kit (très peu adaptées à ces conditions froides et surtout humides), et comme le "dress code" était rouge et blanc, et bien j'avais enfilé une vieille paire de chaussettes de foot auxdites couleurs, et pour être honnête ça a du sacrément corriger les défauts des huaraches en kit dans ces conditions humides (Christian tu l'as expérimenté aussi je crois, non ??), j'aurais sûrement encore + galérer sans ces chaussettes décoratives.

    Bon j'arrive pour le retrait de dossard à vélo (15km), évidemment ils offraient un bonnet de Noël qu'on était invité (sans le dire) à mettre au départ de la course, mais je ne m'y suis pas tenu, voulant éviter d'atténuer le détournement de conformisme voulu à travers mes chaussettes déchirées qui me semblaient bien + intéressantes, du coup, à exhiber.

    Avant le départ je reste au max à l'abri de la pluie et du vent (d'autant + que je n'ai, en + de mon maillot, qu'une très légère veste coupe-vent, une gore-tex ou similaire aurait été bienvenue dans ces conditions mais bon ça coûte bonbon et rarement nécessaire dans ma pratique sportive) et je ne rejoins la ligne de départ que 5 min avant le départ officiel ; malheureusement il y a un bon 1/4 d'h de retard, et la bruine, ça paye pas de mine mais ça mouille, et par cette température et sans bouger, c'est tout ce qu'il faut pour prendre un coup de froid : heureusement une fanfare est là pour nous faire "bouger" sur place (et comme, souvenez-vous, je suis un dancing king... ;)).

    Le départ finit par être donné, et je pars avec la meute, + rapide que la plupart des gens qui m'entourent, très rapidement ça bouchonne, je ronge mon frein, puis repart dare-dare quand ça se débouche, autant pour gagner des places que pour me réchauffer. Je ne fais que gagner des places jusqu'à ce que, au km 4, je tombe sur un gars qui se retourne au moment où j'arrive, s'enquérant auprès d'un autre coureur, qui visiblement faisait la course avec lui jusque-là, je le vois ensuite me redoubler et on va rester ensemble jusqu'à l'arrivée, nous doublons ensemble des gars, tantôt il me passait devant, ensuite c'est moi qui lui repassait devant. 100m avant l'arrivée, nous sommes confrontés à un problème d'itinéraire (il faut dire plutôt très mal indiqué pour une arrivée), et malheureusement pour moi, je prends une barrière à 50m de l'arrivée (heureusement sans me blesser, parce qu'on allait vite tous les 2, au moins à 20km/h en cette fin de course) en voulant récupérer le bon chemin que je venais de repérer, trop tard... mon acolyte ne peut pas faire autrement que de me bousculer un peu tout en me doublant, et il finira donc devant moi, un peu frustrant... mais pas très grave pour autant ;).

    Je dois dire en revanche que je serai un peu déçu :rage: à l'arrivée, voyant le nombre de coureur arrivés devant moi (au moins une dizaine), alors que, cette fois particulièrement, j'aurais sûrement gagner plusieurs places, peut-être 1 minute, en me plaçant sur la ligne de départ dans les 30 premiers plutôt qu'autour de la 200ème position... A retenir pour mes prochaines courses, en essayant de ne pas me mettre la pression pour autant... Bon et évidemment dans ces conditions courir en huarache en kit n'est pas idéal, ça donne une touche artistique et funambulesque à ma course ;) (plusieurs fois, dans les virages serrés, parfois sur pavés *, j'étais à la limite :matey:). Enfin à voir, si je me trouve une veste gore-tex en soldes ou sur le bon coin parce que ça a fait froid quand même...

    Je finis finalement 13ème/396 arrivants, en 23min49s.

    * et oui c'est pas pour rien que le départ de Parix-Roubaix (célèbre course cycliste où les pavés sont à l'honneur) se déroule à Compiègne ;)
     
    #864 Florent85, Jan 5, 2019
    Last edited: Jan 5, 2019
    GT179, FREDERIC SEGUY, Rémi and 2 others like this.
  5. Hora

    Hora
    Expand Collapse
    Barefooters

    Joined:
    Jul 23, 2018
    Messages:
    62
    Likes Received:
    103
    Il est très fort le monsieur ! :wideeyed:
     
    Collapse Signature Expand Signature
  6. GT179

    GT179
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Sep 29, 2015
    Messages:
    413
    Likes Received:
    760
    Bonjour les barefooteuses et barefooteurs,
    J’anticipe un peu mais voilà, il y a peu j’ai gagné un dossard pour le marathon de St Tropez le 31 mars.
    C’est grâce à un jeu-concours, le TASK, sur un site dédié à la courses à pieds (Kikouroù).
    Il va falloir que je me remette vite à faire du fractionné pour ne pas arriver minable à la fin !
    J’envisage de faire entre 3h30 et 4h. (même si j’avoue que je me suis toujours dit que si je faisais un marathon je viserai 3h)
    Étant donné aussi que cette course n’est pas du tout mon objectif principal de l’année, 3h serait plus que néfaste pour la course visée 2 mois après.
    Je vous compterais mon exploit (ou ma défaite...) prochainement.
     
    Collapse Signature Expand Signature
    Florent85, Hora, petit-pied and 3 others like this.
  7. Rémi

    Rémi
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Apr 13, 2016
    Messages:
    145
    Likes Received:
    318
    Salut à tous,

    Ma première course de la saison : le 10 km de Nuits-Saint-Georges. :barefoot:

    Je suis parti un peu trop vite... Gros doute sur les réserves en sortant de Nuits. Et un point de côté (ça faisait longtemps ! Trop mangé trop tard le matin ?).

    J'ai privilégié le côté ludique des variations d'allure :D et la performance (?) par rapport à la technique sur ces sols humides ou mouillés. Bilan : de belles ampoules aux gros orteils comme l'an dernier. :mad:

    Arrivée 011150 - Ajustée.jpg

    Temps puce: 1:09:45 contre 1:19:54 l'an dernier sur le même parcours dans des conditions similaires (euh ?... Le revêtement de la véloroute vient d'être refait)... :p

    [GpsPrune] Extrait de ma course (positive split 34_18 vs 35_43).png

    En positive split :(, certes, mais je me suis senti nettement plus entouré que l'année dernière. Et le tee-shirt de la BRS amenait les autres participants à baisser le regard et j'ai entendu pas mal de commentaires sympas. Et en plus en passant sous le château de Vougeot, j'ai échangé avec deux participants à l'accent Anglais sur leur découverte du barefoot running... Ah ! Au fait, je vous ai dit que lors de ma dernière sortie sur le campus de l'université de Dijon, j'ai croisé un coureur pieds-nus ?

    ---

    Cela dit, une Beaunoise m'a volé la vedette et a été immortalisée par Chrisophe Meyer pour le Bien Public (notre quotidien local) alors que elle, elle bouclait le semi-marathon, pieds-nus après avoir retiré ses huaraches. ;)

    [​IMG]
     
    #867 Rémi, Mar 9, 2019
    Last edited: Mar 11, 2019
    Hora, Florent85, Lambda and 4 others like this.
  8. Zygielle

    Zygielle
    Expand Collapse
    Barefooters

    Joined:
    Sep 24, 2017
    Messages:
    68
    Likes Received:
    132
    Félicitations, et bravo à cette jeune femme !

    Zygielle, à qui la descente en chasse-neige du col de l'Izoard, traînée par sa chienne, a valu la semaine suivante une lésione du genou ! Du coup, mon semi pieds-nus a été annulé (mais je l'aurai, je l'aurai) et je m'économise pour pouvoir reprendre un entraînement sérieux pour des courses de fin de printemps et les championnats de France. Le résultat de l'IRM devrait arriver bientôt.
     
    Collapse Signature Expand Signature
    Florent85, c17, petit-pied and 2 others like this.
  9. Rémi

    Rémi
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Apr 13, 2016
    Messages:
    145
    Likes Received:
    318
    Bonjour,
    Cet après-midi, ma première expérience de trail à Saint-Romain : le Trail des Vignobles (le petit frère du Falaiz'Trail qui a fêté sa deuxième édition).
    Un temps, en novice rêveur, j'avais imaginé prendre part au deuxième. Quand je suis arrivé pour m'inscrire, j'ai entendu les organisateurs dire que ce n'étais pas 15 km, ni 16 km, mais :eek: 18 km ! Je me suis ravisé et je me suis inscrit pour le 8 km, ce qui semblait relativement facile sur du plat... :confused: Bien m'en a pris ! Je ne sais pas encore comparer une course sur du plat et un trail qui mixe distance et dénivelé. Le petit trail était annoncé avec 300 mD+, et ils nous ont rajouté des hectomètres (600 m dixit les organisateurs, ma trace faisant au final plus de 9 km o_O).
    J'ai demandé aux organisateurs comment était le parcours (avec le pied nu en tête). À les entendre, c'était boueux par endroit et pas forcément évident avec des chaussures de trail à coussins. Donc j'ai enfilé mes V-Run:(. Bien m'en a pris car rétrospectivement, je pense que je serais passé partout pieds nus, mais pas au même rythme et vue la racine dans boue qui m'a fait trébucher et quelques moments où les doigts des chaussures ont frotté, ce n'était pas plus mal.

    Mon parcours.png

    On devine le Mont Blanc qui se détache bien de la barre du Jura au milieu de la photo.

    Mont Blanc - 880x660.jpg
     
    Florent85, Hora, petit-pied and 3 others like this.
  10. petit-pied

    petit-pied
    Expand Collapse
    Chapter Presidents
    1. Belgiüm-Wall...
    2. Belgiüm-Vlaa...

    Joined:
    Nov 15, 2012
    Messages:
    1,893
    Likes Received:
    2,351
    Courage et persévérance ! on y croit avec toi.;) courage et petite pensée également pour le genou filou.:nurse:
     
    Collapse Signature Expand Signature
    Zygielle, Florent85 and c17 like this.
  11. Rémi

    Rémi
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Apr 13, 2016
    Messages:
    145
    Likes Received:
    318
    Bonjour à tous,
    La présentation d' @Anatta me fait penser que je ne vous ai pas raconté ma dernière course... Ça va faire un peu réchauffé deux semaines après, surtout que j'ai un peu commenté sur Strava.

    J'avais déjà eu l'occasion de traîner par là-bas à l'occasion des Coupes Moto Légende comme spectateur ou bénévole ou encore du Grand Prix de l'Age d'Or, toujours comme spectateur...

    Les Foulées du Circuit de Dijon-Prenois sont l'occasion de fouler du pied :barefoot: le circuit, la vraie piste, quoi, sans le bruit, la pollution... Ça me rappelle ce post de @Lambda plus haut dans ce fil.

    [​IMG]

    Je me suis cantonné au 5 km.
    Un autre point de vue pour découvrir... et sentir le circuit. La piste destinée à l'origine aux formules 1 est plus piquante :eek: que celle du karting... Vive les vibreurs et les bandes blanches... Et moi qui pensait que c'était plat : de belles rampes jusqu'à 14% !

    Altitude.png

    Au milieu de la Ligne droite de la Fouine, j'ai eu droit aux encouragements de Khalid Chahid :cool: qui s'envolait vers la victoire sur le 10 km. Lui emboîter le pas ? Aucun espoir, sa moyenne de 3:29 au km, je n'y arrive pas même au sprint, alors... :confused: Bigre, il m'avait pris un tour l'espace d'un tour du circuit de karting complété d'un tour du circuit de formule 1!
    Dans ma courte vie en compétition, c'est la première fois que le chronométrage loupe mon arrivée. Des participants m'ont incité à aller me manifester auprès des chronométreurs (pas DNF quoi !). En grand modeste, j'ai déclaré 35 min... Le soir, en analysant la trace, je me suis dis que j'étais plus proche des 33:45, soit du 6:33 au km. :)
     
    #871 Rémi, Apr 8, 2019
    Last edited: Apr 9, 2019
    c17, Lambda, Florent85 and 2 others like this.
  12. GT179

    GT179
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Sep 29, 2015
    Messages:
    413
    Likes Received:
    760
    1er marathon :


    31 mai 2019, aux environs de 7h30 :

    - Ça pèle ce matin !!

    Je sors tout juste de l’hôtel après avoir pris un petit déjeuner composé d’un peu de café, un pain au chocolat, encore un peu de café et un dernier café histoire de ne pas partir boiteux.

    La météo n’avait pas vraiment prévu de gelé mais ce matin une petite gelée blanche accompagne le réveil.

    Je me dirige tranquillement vers le sas de départ (à 200 m de l’hôtel); là il y a des vigiles qui nous fouillent avant de pouvoir entrer sur l’aire de départ. Comme j’arrive un peu en touriste la seule personne que je connais est un coureur du forum sur lequel j'ai gagné l'inscription (Kikouroù) et qui cours en sandales CROCS !

    Donc je vais vers le sas 3h45, je suis les indications. J’arrive vers l’entrée du sas, je recherche un coureur aux sandales (normalement il ne devrait pas il y en avoir 40) et le vis dans le sas d’à côté... 3h30 !

    - Qu’est-ce que je fais j’y vais ou j’y vais pas ?

    Bon allez j’enjambe la rubalise et me dirige vers lui. Nous faisons connaissance, discutons et il me prend en photo (merci à lui). Et au final je reste dans ce sas (c’est pas bien !).
    IMG_0066.JPG

    Bientôt 8h, km0, le départ :

    Le speaker commence à faire chauffer la foule, entre ola et clapping pas le temps de s’ennuyer.

    À 8h les handisports démarrent puis peu de temps après viens le tour des élites et tout le reste du peloton.

    Étant donné que c’est mon premier marathon et que la gestion de celui-ci m’est inconnue, je resterai en compagnie de la machine de guerre en sandales (warmachine car il pratique l'ultra sur route, parfois + de 1000 km sur une semaine !) qui pour lui un marathon est une simple formalité !

    Nous démarrons sur un rythme que je trouve plutôt cool mais encore une fois je n’ai aucune expérience donc je me laisse guider.

    Les premiers kilomètres se font le long du bord de mer et avec le levé de soleil sur la mer, le paysage est merveilleux !


    km7 :

    Jusqu’à là, tout va bien !

    Nous nous sommes écartés du rivage et un peu avant le km8 nous nous engageons sur une première section off-road. D’après ce que m’avait dit un coureur en me voyant chaussé comme je l’étais, les parties en sentier risquaient d’être difficile !

    À l’approche du chemin je dis à mon compagnon de route que je vais sans doute ralentir un peu ! Bon, finalement au bout d’une vingtaine de mètres je peux continuer à allure normale car le bas côté est enherbé et agréable même s’il est gelé. Il me faut tout de même quelques centaines de mètres pour pouvoir le rattraper et nous avons déjà repris l’asphalte quand ma vessie se rappelle à moi ! Ce sera ma première pose (et pas la dernière).

    Nous arrivons maintenant sur Port Grimaud, la Venise française. Le temps est splendide, notre petite traversée de ce quartier également. Le circuit fait un aller retour puis au sortir de Grimaud emprunte une piste cyclable qui nous emmènera jusqu’à Saint Tropez.

    km15 :

    Jusqu’à là, tout va bien!

    Malheureusement pour moi l’abus de café du petit déjeuner joue « encore » avec ma vessie ! Une nouvelle fois je dois m’arrêter ! Heureusement qu’il y a beaucoup de passage dérobé avant d’arriver sur Saint-Tropez.

    À l’approche du village nous revenons en bord de littoral, les paysages sont toujours aussi magnifiques et nous voyons, de l’autre côté du golfe, le chemin que nous avons emprunté plus tôt dans la matinée !

    Depuis le début les ravitaillement se sont enchaînés, aussi bien liquide que solide, ce que je peux dire c’est qu’ils ne manquent pas ! Les spectateurs sont présents plus particulièrement à l’intérieur des villes et villages traversés que sur les transitions entre ceux-ci.

    km19 :

    Jusqu’à là, tout va bien !

    Nous sommes encore dans le village mais laissons le port et son bord de mer derrière nous pour entrer véritablement dans la « difficulté » car pour un simple marathon c’est pas courant un tel dénivelé !

    La petite cote qui met un point final à notre passage dans Saint-Tropez nous sert d’apéritif pour les prochaines.

    km21 :

    Jusqu’à là, tout va bien !

    La route départementale sur laquelle nous nous baladons joue aux montagnes russes. Plusieurs kilomètres durant, nous restons dans cette campagne assez arborée, parsemée de vignes et relativement paisible. Nous avons toujours quelques coureurs autour de nous, certains que nous doublons, d’autres qui nous double.

    km30 :

    Jusqu’à là, tout va bien !

    Le parcours fait un crochet par un domaine viticole (dont j’ai oublié le nom) servant de ravitaillement mais ne proposant pas que du vin... heureusement pour moi car boire ou courir il faut choisir !

    C’est à la sortie de ce ravitaillement que va commencer la plus grosse difficulté du jour, 90 m de dénivelé positif pour 2,5 km.

    La côte n’est pas non plus insurmontable, mais pour ceux (et celles) qui pratiquent les marathons, ça a dû être une épreuve s’il en est. Pour moi elle est passée plutôt bien; en discutant avec mon compagnon de route, comme depuis le départ.

    Au sommet du col de Collebasse, il y a (encore) un buffet à volonté, avec toujours une animation pour ambiancer tout ça.

    km33 :

    Jusqu’à là, tout va bien ?

    Là les choses se corsent un peu pour moi, autant la montée ne me pose pas de problème majeur autant la descente n’est pas mon amie; et surtout quand celle-ci se fera pour moitié sur chemin empierré.

    Dès le début de la descente je laisse mon compagnon filer à quelques pas puis dès que nous sortons de la route pour prendre le chemin, je lui cède beaucoup trop de terrain à mon goût.

    km36 :

    Jusqu’à là, ça va moins bien !

    Nous retrouvons encore une fois le bord de mer, une légère brise vient nous rafraîchir, ça donne envie de s’arrêter et de faire la sieste sur la plage !
    IMG_1002.JPG
    Je commence a sentir mon manque d’endurance, mes cuissots me signalent qu’ils en ont plein le dos, je ne double plus autant qu’avant et en plus j’ai perdu beaucoup de place pendant la descente.

    Dans les lignes droites j’ai beau essayer de regarder au loin, je ne vois pas mon compagnon de route mais entre le km37 et 38 une petite côte vient compléter le d+ et grâce à elle je le rattrape; rattrapage qui ne sera que de courte durée car dès le km39 la descente vers l’écurie ne me permet plus d’accélérer et le dernier passage off-road va m’achever.

    C’est la dernière ligne droite, nous longeons la plage, le chemin nous menant vers l’arrivée est fait d’un mélange de cailloux et de sables. Après plus de 41 kilomètres de course ce n’est pas un terrain que j’apprécie mais ce n’est qu’un petit moment à passer.

    À cent mètres de l’arrivée nous reprenons la route et c’est à partir d’ici qu’on se croirait presque sur une course pro tellement il y a de monde derrière les barrières pour nous acclamer !

    Je remets un petit coup de gaz pour faire semblant d’arriver frais comme un gardon et histoire de redoubler ceux et celles qui m’ont doublé juste avant.

    J’en fini avec mon premier marathon en 3h58 et des brouettes, plutôt content de mon chrono, même si celui-ci est modeste, car mes entraînements n’étaient pas du tout adaptés.
    IMG_0069.JPG

    Ce que je retiens de ce jour c’est d’abord l’ambiance, tout au long du parcours les associations nous ont proposé des distractions variées. Ensuite le parcours proposé nous fait voir de magnifiques paysages (pour ceux qui aiment la mer et le pays méditerranéen) avec un peu de dénivelé qui n’était pas pour me déplaire. Et enfin, j’ai croisé des coureurs formidables, cela fait partie des rencontres qu’on oublie pas.

    Bref si c’était à refaire... je signe où ?
     
    Collapse Signature Expand Signature
    c17, Lambda, Florent85 and 3 others like this.
  13. Florent85

    Florent85
    Expand Collapse
    Barefooters

    Joined:
    May 29, 2016
    Messages:
    221
    Likes Received:
    597
    Chouette de vous lire Rémi et Thierry.

    Moi aussi j'ai un CR à faire (quand j'aurai un peu de temps), pour une course où j'ai pris bien du plaisir (enfin... vous verrez). On s'amuse bien quand même :)
     
    c17 likes this.
  14. Lambda

    Lambda
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. Belgiüm-Wall...

    Joined:
    May 1, 2013
    Messages:
    561
    Likes Received:
    1,038
    @Rémi : très sympa la course à Dijon-Prenois, où la piste a effectivement un gros dénivelé. Cette année la "Sunset Run" a disparu du calendrier du Paul-Ricard, dommage.

    @Thierry : alors tu as couru avec CrocsMan ? Je l'ai croisé au semi de Marseille il y a quelques années, puis aux Foulées de l'Espoir, en 2015, à Marseille, qu'il organise.
     
    Collapse Signature Expand Signature
    c17 and Florent85 like this.
  15. GT179

    GT179
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Sep 29, 2015
    Messages:
    413
    Likes Received:
    760
    Collapse Signature Expand Signature
    #875 GT179, Apr 12, 2019
    Last edited: Apr 12, 2019
    c17 and Lambda like this.
  16. Florent85

    Florent85
    Expand Collapse
    Barefooters

    Joined:
    May 29, 2016
    Messages:
    221
    Likes Received:
    597
    Coucou,

    Dimanche dernier j'ai participé à la Course du Mont des Singes, course de 13km qui se déroule à Rethondes, tout près de chez moi, à laquelle j'avais participé pieds nus et terminé 2ème, à ma grande surprise, l'année dernière (vous devez pouvoir retrouver le CR sur ce fil). Et c'est vrai que du coup au delà de ma joie de participer à cette course sympa et pour la bonne cause (au profit de la lutte contre le cancer) je venais cette année avec quelques prétentions, me disant que la 1ère place serait peut-être jouable, et que je serais déçu si je n'étais pas sur le podium.

    En revanche comme l'année dernière mon état de santé n'étais pas optimal (c'est sûrement le Printemps :p) : soucis ORL naissants, qui se sont d'ailleurs aggravés après la course et je reste encore un peu pris aujourd'hui ; et comme l'année dernière j'avais des questions sur mes capacités du moment (assez peu couru les 3 derniers mois).

    Bon après avoir participé à l'échauffement collectif proposé (en fait c'est pas mal comme truc), je me dirige sur la ligne de départ, avec des amis, et donc pas aux avant-postes, mais en me disant que j'allais devoir partir pas trop lentement. Et donc cette fois-ci, j'étais suffisamment près de la tête de course après 500m pour me rendre compte de ce qu'il s'y passait :lurking:.
    Au bout de 2km, je me rends compte que l'itinéraire est bien changeant par rapport à l'an dernier : déjà que la boucle est prise dans le sens inverse, nous quittons bien vite le chemin carrossable pour faire du hors-piste où je dois jouer au milieu des ronces fauchées qui jonchent le sol (ce qui m'a valu 2 ou 3 épines au pied gauche), mais ça va encore, je ne perds pas de terrain, et lorsqu'on retombe sur du sentier forestier, je profite de mes aptitudes sur ce terrain pour reprendre des coureurs (dont le coureur qui avait fini 3ème et donc partagé le podium avec moi l'an dernier ; je ne manque pas de le saluer au passage) ; si bien qu'au environ du km 5, je double ce que je crois être le 3ème (un jeune homme qui se montre surpris par mes pieds nus, je lui réponds que je suis habitué) puisque je pense reconnaitre le 2ème en point de mire, et je me sens même capable d'aller le chercher. Malheureusement la suite de l'itinéraire ne m'est pas profitable, puisque qu'il y aura une accumulation de ces pistes carrossables bien lisses mais parsemées de cailloux, dont le nombre est trop grand pour pouvoir tous les éviter. Ma vitesse de croisière chute, d'autant + que mon pied gauche finit par se poser bien durement sur un caillou non appréhendé, au niveau du milieu de l'avant-pied :blackeye:. La douleur est vive, je pense même m'être ouvert, courageusement je continue sans prendre le temps de regarder, plusieurs fois ensuite cette douleur se réveillera à cause d'un caillou "mal positionné", je serre les dents, dur dur, autant physiquement que mentalement (puisque je me force à continuer malgré tout), j'avoue avoir regretter de ne pas avoir pris mes huaraches. Evidemment le 4ème finit par me rattraper ; il avouera d'abord avoir du mal à me doubler (je crois qu'il était réellement admiratif de me voir courir pied nu), et cela s'accentua quand je lui avouai être blessé au pied ("comme quoi, même habitué, on est pas à l'abri" lui ai-je alors partagé), très fair-play, il me dit alors que ça le fait chier de doubler un coureur blessé, je lui réponds sans détour "vas-y fonce, pas de souci, on se retrouve à l'arrivée", il accepte et avant de me doubler définitivement il me glisse "peut-être que tu me rattraperas ?" -"ça va dépendre du revêtement", lui dis-je en réponse. Mais le revêtement tarde à s'améliorer, et c'est maintenant le 5ème qui me double, non sans m'avoir gratifié du surnom de "machine" au passage (que je ne m'attribuerais pas personnellement, mais c'était dit avec gentillesse et admiration visiblement), et bientôt j'entends le 6ème derrière moi (qui n'était autre que le 3ème de l'an dernier - il me l'a partagé après la course) au moment où je le chemin redevient forestier. Je parviens donc à ne pas me faire + distancer/rattraper et sur la partie descendante 2 km avant l'arrivée je me rends même compte que non seulement je crois pouvoir rattraper le 4ème, ce que je finis par faire en l'encourageant au passage, mais le 3ème aussi n'est pas très loin, je fais fonctionner mes poumons à plein régime (une vraie locomotive, un boucan du tonnerre, que le 3ème entendit de loin) tout en oubliant mon pied douloureux et mon appréhension du caillou pointu, à 1km de l'arrivée, je savais qu'il fallait que je fasse l'essentiel de mon effort maintenant puisque sur la dernière ligne droite à 500m de l'arrivée, le bitume allait de toute façon mécaniquement limiter ma vitesse en cette fin de course. A environ 750m de l'arrivée je double donc le 3ème bien que nos vitesses soient très proches, et j'entends ensuite un "p....." chuchoté, et un ralentissement du rythme de mon acolyte, auxquels je réponds en lançant "vas-y continue, tu peux m'avoir !", mais non peut-être trop attaqué moralement, celui-ci ne parvint pas à recoller sur la portion bitumeuse jusqu'à l'arrivée et je finis donc 3ème de cette course qui restera pour moi mémorable, bien que d'une courte distance. :happy:

    Bon côté résultats pour ce 13km avec quelques petites côtes : 3ème donc en 51min22s. C'est moins bien que l'an dernier d'un point de vue statistique, mais d'un point de vue expérience de vie et de sport, ce fut génial : cet encouragement mutuel entre les 3, 4 et 5ème de la course, géniallissime :joyful:. Personnellement j'ai aussi aimé l'état d'esprit que j'ai eu en 2ème partie de course malgré mes douleurs au pied, cette 3ème place, ce podium, ya pas à dire, j'ai été le/la chercher :matey: (j'avoue que je suis fier de moi pour ça). Les discussions après la course furent aussi un très bon moment ; avec le 1er notamment, un ultratraileur qui a un bon petit niveau puisqu'il a fini 93ème/1622 finisseurs à la CCC l'an dernier, et au-delà de ça, il savait reconnaitre que sur l'UTMB, c'est devenu "l'usine". Bref, au-delà de son niveau, un gars simple et bien sympa :) (au passage à travers ces discussions que j'ai eu avec lui et les autres après la course j'ai bien senti toute l'effervescence du moment autour de la pratique trail en France, avec inévitablement quelques conséquences qu'on peut juger négatives...). Et c'est vrai enfin que ça fait plaisir d'interpeler j'avoue, avec notre pratique pieds nus, en me confrontant à la tête de certaines courses locales pour l'instant, peut-être régionales ensuite ;).

    Et mon pied me direz-vous ? et bien j'ai regardé à l'arrivée, pas ouvert finalement, mais des douleurs persistantes à la pose et en fin de journée, un sacré gonflement au centre duquel une tâche noir, sans doute une bonne cloque de sang, qui s'est déjà bien résorbée au moment où j'écris ce CR, 6 jours après. et aussi 2 ou 3 épines retirés dans les jours qui ont suivi.

    a bientôt :)

    Edit pour la photo du podium :photogenic: : [​IMG]
     
    #876 Florent85, Apr 13, 2019
    Last edited: Jul 5, 2019
    Rémi, petit-pied, c17 and 3 others like this.
  17. GT179

    GT179
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Sep 29, 2015
    Messages:
    413
    Likes Received:
    760
    Bravo Florent pour ton podium !! Sacré course !!
     
    Collapse Signature Expand Signature
    Florent85 and c17 like this.
  18. Lambda

    Lambda
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. Belgiüm-Wall...

    Joined:
    May 1, 2013
    Messages:
    561
    Likes Received:
    1,038
    Bravo Florent pour ce podium :)
     
    Collapse Signature Expand Signature
    Florent85 and c17 like this.
  19. Lambda

    Lambda
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. Belgiüm-Wall...

    Joined:
    May 1, 2013
    Messages:
    561
    Likes Received:
    1,038
    J'ai réussi à motiver un collège de boulot pour le Grand Raid de Camargue, fin septembre.
    Du coup je me dis qu'il me reste 5 mois 1/2 pour perdre 10 kilos et m'entraîner à ce type de format (100 km archi-plat). Je sais que @GT179 est déjà à moitié tenté.
    D'autres amateurs en vue ?
     
    Collapse Signature Expand Signature
    Florent85, c17, Rémi and 1 other person like this.
  20. GT179

    GT179
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Sep 29, 2015
    Messages:
    413
    Likes Received:
    760
    Euuuuuhhhhh... c’est une course qui me fait vraiment envie MAIS je sais aussi que le type de terrain de jeux(?) n’est pas trop à notre avantage (cailloux, cailloux, sable, cailloux, cailloux, cailloux, sable, un peu de route, cailloux, cailloux, cailloux, cailloux, cailloux...).
    Je vais voir d’abord comment la Sarra se passe et je verrais après !
     
    Collapse Signature Expand Signature
    Florent85, c17 and Rémi like this.

Share This Page