Événements Nos courses

Discussion in 'Chapters' started by Bruno orteils d'acier, Oct 27, 2013.

  1. petit-pied

    petit-pied
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. Belgium-Wall...
    2. Belgium-Vlaa...

    Joined:
    Nov 15, 2012
    Messages:
    1,782
    Likes Received:
    2,154
    Perso, pour supporter le froid, je protège bien tout le reste. afin que le corps n'aie qu'à s'occuper de réchauffer les pieds purement théorique mais bon jusque là jamais eu d'angelures... ensuite connaitre ses limites ce qui n'est pas évident avec le froid l’anesthésie est effectivement très ennuyante d'où l'obligation de la pratique je ne conseillerait pas de faire un marathon dans le froid si il n'y a pas de connaissance de ce que c'est que courir 5, 10, 15...30km pieds nus dans le froid.
    le pieds s'adapte et à une mémoire d'année en année et ça s'est génial car si j'ai souffert du froid les 4 premiers hiver je crois pouvoir affirmer que c'est du passé. Le pied tolère le froid (j'ai dit "tolère" pas "apprécie" : le coté piquant et mordant est tjs existant mais on le supporte)

    Voilà donc Père Noël dit "bien te couvrir"
    et le barefooters te dit "progressivité" => connaitre le froid - avoir déjà une bonne expérience du froid avant d'y faire un marathon (maintenant si le passage froid n'est que de 5 km et qu'ensuite c'est plus chaud pas de soucis je pense, bien que tout ça reste très variable selon l'individu;))
    si pas, prend une paire de chaussures qui te convient et personne ne t'en tiendra rigueur... marathonien un jour marathonien tjs : tu en feras probablement d'autre qui te serons moins froid et donc 100% pieds nus ces fois là:cool:

    Purée je n'arriverai jamais à être concis :shifty: désolé

    bonne amusement pour tes courses
     
    Collapse Signature Expand Signature
    Florent85, Koum, Rémi and 1 other person like this.
  2. Florent85

    Florent85
    Expand Collapse
    Barefooters

    Joined:
    May 29, 2016
    Messages:
    121
    Likes Received:
    293
    Il y a 1 an je courais le trail des Beaux-Monts, ma première course en sandales ou pieds nus.

    Hier j'ai couru l'édition 2017, disons que j'ai évolué sur certains points en 1 an, et que sur d'autres je stagne...

    Déjà l'inscription : j'ai vraiment tardé pour m'inscrire puisque je ne savais pas si c'était réaliste pour mon travail que je parte faire cette course, et donc au moment de m'inscrire, beh y avait plus de places dispo pour le 32km, je m'inscris donc pour le 5km, me disant que tant pis, comme ça je courrai avec des résidents de mon foyer qui s'y sont inscrits... Et finalement un ami et collègue (que j'ai déjà évoqué dans le fil "Sorties du jour") qui s'est inscrit sur le 32km ne se sent pas de le courir pour cause de douleurs aux adducteurs. Et du coup le jour de la course, 10 min avant le départ, nous nous pointons tous les 2 pour savoir s'il est possible d'échanger nos inscriptions... ce le sera :happy:.

    Ouf, j'épingle mon dossard, je me dirige vers la ligne de départ, je salue un coureur en sandale que j'ai d'abord entendu via les enceintes (et oui forcément quand on est en sandales ou pieds nus on est privilégiés pour parler au micro) ; je lui parle de la BRS, et puis on part... Je suis en huaraches, je ne sais pas trop si elles vont tenir (le laçage en cuir a déjà été rafistolé plusieurs fois, il est bien usé), et à vrai dire je ne m'en inquiète pas trop, je sais que si ça lâche je dois finir pieds nus (j'ai pas pris de lacets de rechange).

    Mais peu importe je décide de partir vite, tant et si bien qu'assez rapidement je me trouve à moins de 50m de la tête de course. Et c'est con mais ça m'a motivé un peu je crois, je continue d'avancer à un bon rythme, à un moment je me fais rattraper par un petit groupe de 3,4 coureurs au moment d'entamer la partie où les côtes succèdent rapidement aux descentes et vice versa, entre le km 10 et le km 20 ; je me rends compte que je cours plus facilement qu'eux dans les côtes et que, malgré les huaraches, je descends aussi mieux qu'eux (je m'y éclate, dans le bon sens du terme ;)). C'est aussi là que les ennuis commencent pour moi : le laçage de ma sandale droite se détend beaucoup trop dans les descentes (et malheureusement une réparation précédente m'empêche de régler simplement le laçage), je bricole comme je peux, je fais du pieds nus sur 1 petit km (sans surprise ça ne m'empêche pas de tenir le rythme du groupe, tant qu'il n'y a pas de gravillons, ni de grosses descentes... mais malheureusement il y a parfois des gravillons et des descentes dans cette forêt, et puis clairement si je fais les 20 bornes restantes pieds nus, je vais quand même perdre du temps et des places... et c'est vrai que je sais que je suis bien placé et je me sens plutôt bien, j'avoue, j'ai envie de jouer la place aujourd'hui, je rechausse donc les huaraches après avoir pris une bonne minute à faire une réparation sommaire, laissant le groupe partir un peu devant). je continue seul, je sens que ça revient un peu derrière, mais ça va j'arrive à les maintenir à distance jusqu'au km 25, où je tombe sur une bonne flaque d'eau qui prend la largeur du chemin : qu'est-ce que je fais ?? allez je déchausse, me revoilà pieds nus, et je le resterai jusqu'à la fin ; j'ai bien essayé de rechausser à 3km de l'arrivée, quand ça piquait un petit peu, mais définitivement les noeuds étaient défaits, et ça ne valait pas le coup de prendre + d'1 minute pour refaire une réparation toujours aussi sommaire ; et effectivement en voulant rechausser je me fais doubler par un gars bien sympa qui m'encourage, je le rattrape rapidement pieds nus, et je finirai avec près de 30s d'avance sur lui ; ce même monsieur me félicitera à l'arrivée non seulement pour ma course mais aussi pour mon geste de fair-play dont il a été témoin puisqu'il me suivait au moment où, voyant le concurrent devant moi perdre un gel énergétique, je l'interpelle, m'arrête pour attraper son gel et le lui rendre ("des gars à ce niveau qui ramassent les gels énergétiques de concurrents en pleine course, j'ai jamais vu..." me dit-il. je suis flatté :shy:).

    J'arrive 11ème/317 en 2h35mn29s, à 11s du 10ème :mad:, et à moins de 20mn du 1er. Et donc pour info c'était un 32km, avec apparemment 940mD+.

    Alors j'avoue qu'avec tous mes déboires, mon manque de sérieux, je trouve que c'est une bonne performance. Je pourrais presque me prendre au sérieux, si justement je l'étais... En tous cas je garde la technique du "partir vite pour voir comment ça se passe en tête de course" ; et c'est vrai que tant qu'à faire, avec des sandales qui tiennent un minimum la route... mais sans me prendre au sérieux pour autant... (ça serait quand même dommage... ;))
     
    #762 Florent85, Sep 18, 2017
    Last edited: Sep 19, 2017
    Helder, brosteo, GT179 and 5 others like this.
  3. c17

    c17
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Nov 21, 2016
    Messages:
    193
    Likes Received:
    453
    Hello,

    @Florent85 : Wow, décidément, moi tu m'épates. :wideeyed::wideeyed::wideeyed: Bravo, sacrée performance !

    Clément
     
    #763 c17, Sep 19, 2017
    Last edited: Sep 19, 2017
    Koum likes this.
  4. Koum

    Koum
    Expand Collapse
    Barefooters

    Joined:
    May 4, 2017
    Messages:
    59
    Likes Received:
    121
    comment dire !!!!
    ENORME
    moi qui n'arrive pas à courir vite avec mes lunas lol
    félicitations et merci pour le partage : )
     
    c17 likes this.
  5. petit-pied

    petit-pied
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. Belgium-Wall...
    2. Belgium-Vlaa...

    Joined:
    Nov 15, 2012
    Messages:
    1,782
    Likes Received:
    2,154
    bravo !!!
     
    Collapse Signature Expand Signature
    c17 likes this.
  6. Florent85

    Florent85
    Expand Collapse
    Barefooters

    Joined:
    May 29, 2016
    Messages:
    121
    Likes Received:
    293
    Et voilà le CR de mon 17km, effectué avant-hier. Pour rappel ces 17km sont relativement plats, et roulants (Mis à part le 1er et le dernier km, c'est de la piste cyclable bitumée). Je l'ai couru en huaraches... parce que j'aime assez peu courir pieds nus sur du bitumes, que mes pieds sont assez peu habitués à ce revêtement, et que c'est vrai que je suis quasi sûr d'aller - vite pieds nus qu'en huaraches sur le bitume (et c'est vrai que je cherche un peu à savoir ce que je vaux et à quelle vitesse je suis capable d'aller)

    Bon comme la dernière fois, j'essaye de partir assez vite pour garder en vue la tête de course sur les premiers hectomètres, tout au long de la course je me rends compte que j'ai un rythme - régulier que mes acolytes ; notamment mon allure varie + qu'eux selon si ça monte ou si ça descend (les pentes ne sont pas très longues ni soutenues, mais ce n'est pas complétement plat non plus)

    Je sens que le bitume est moins doux que le chemin forestier (je cherche désespérément les bas-côtés pour soulager mes muscles). D'ailleurs approchant le dernier km, le revêtement change et devient du chemin forestier, ce qui me fera un bien fou et qui me permettra de devancer de quelques longueurs mon acolyte bien sympa qui m'a accompagné sur une bonne partie du parcours.

    Résultat : je finis 6ème/395 en 1h00mn36s.

    Et c'est vrai qu'à la fin, bon j'étais content de ma performance, mais je me disais que je ne reproduirai pas la chose sur ce type de revêtement, j'ai l'impression qu'à cette allure, on est obligé de solliciter de manière assez importante nos muscles et articulations (je ne dis pas non plus que ma foulée est parfaite, hein ;)). Je précise que je ne me suis pas blessé (les douleurs d'après-course sont minimes), c'est juste que je sens qu'il ne faut pas que je renouvelle la chose trop souvent... et si on peut choisir peut-être pas du tout...

    Je sais que vous êtes nombreux à penser que le bitume est un très bon revêtement pour courir pieds nus (notamment pour trouver une foulée non traumatisante à vitesse modérée, et sur ce point je suis tout à fait d'accord), pour ma part au delà 15km/h, j'ai du mal à trouver une foulée suffisamment peu traumatisante sur ce revêtement. Bon après on peut se dire qu'on n'est pas obligés de dépasser les 15km/h, mais c'est un peu frustrant quand on sait que notre corps est capable d'aller 1 ou 2 km/h + vite. Si certains d'entre vous pensent différemment je suis intéressé de les lire :):)

    En gros (et après je vous laisse la parole;)), c'est vrai que mis à part pour trouver 1 foulée la moins traumatisante possible à allure modérée (ce qui est déjà une excellente chose), je trouve que le bitume est bien moins intéressant que le chemin "naturel" (qui est beaucoup plus intéressant pour percevoir notre environnement, pour sentir la Terre et pour aller + vite sans se blesser).

    Je dis tout ça alors que c'est vrai que cette performance sur bitume est plutôt bonne et que je pense pouvoir l'améliorer encore. Mais à quel prix ?!?!? ...
     
    Rémi, Koum, petit-pied and 3 others like this.
  7. Bruno orteils d'acier

    Bruno orteils d'acier
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Sep 19, 2013
    Messages:
    288
    Likes Received:
    756
    Ouah! Déjà courir à 15 km/h n'est pas donné à tout le monde, alors pour aller encore plus vite, c'est sûr que ça ne se fera pas sans prendre des risques.Et là tu as fait du 17 à l'heure (un sprint pour moi!). En tout cas , bravo pour la perf!
     
    Rémi, Florent85, Koum and 3 others like this.
  8. GT179

    GT179
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Sep 29, 2015
    Messages:
    348
    Likes Received:
    610
    Salut Florent,
    Sacrée perf que tu sors là :wideeyed: !

    Pour ta question et par rapport à mon expérience, je pense tout de même qu'un asphalte de qualité (voir même une piste d'athlétisme) est un bon moyen de connaître ses capacités réelles lorsqu'on cours pn ! D'un autre côté lorsque les conditions climatiques permettant d'avoir des chemins souples sont réunies, il est possible d'aller très vite et parfois plus que sur l'asphalte mais ça reste compliqué à trouver et la fenêtre de tir ne peux pas forcément être au rdv le jour de la course ! Alors que la route, elle, sera là qu'il pleuve, qu'il vente ou qu'il neige (euh non la neige c'est compliqué!).
    Mon meilleur temps au semi, je l'ai fait dans mes terres et pas sur route, et ça je le dois au temps qu'il faisait (terre souple et rebondissante).
    Pour le seuil des 15km/h, moi c'est l'inverse, j'ai l'impression de moins me traumatiser au delà plutôt qu'à cette vitesse, ma foulée est plus dynamique avec une meilleure "poussée", mais ce n'est qu'une impression !
     
    Collapse Signature Expand Signature
  9. petit-pied

    petit-pied
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. Belgium-Wall...
    2. Belgium-Vlaa...

    Joined:
    Nov 15, 2012
    Messages:
    1,782
    Likes Received:
    2,154
    waow ! :playful:c'est là que tu te dis que je suis lent, mais d'un lent:walkingdead: !! je me savais déjà nul au sprint grâce à l'école où je donnais tout et finissais bon dernier de classe c'est bien simple le prof n'avait pas ma vitesse dans son classement :D
    j'avais fait un petit sprint avec mon fils, il y a un ou deux ans de ça, j'ai à peine dépassé les 16 km/h !! :sorry:maintenant à 11,5 ans (et même si je pouvais encore courir correctement) il me dépasse aisément :shifty:
    Bref cette même vitesse en vitesse de fond... j'y pense même pas ou alors un accident avec des produits étranges style "Marvel" :hilarious:

    bref, tout ce que je peux dire c'est qu'à 10 km/h sur de la route... une 20aine de km c'est tout à fait abordable... mais voilà à cette vitesse là, je reste bon dernier dans ma catégorie d'âge et si je veux gagner une place ce n'est pas de un ou deux km/h que je dois augmenter mais bcp plus !! et là je n'ai jamais pu jusqu'à ce jour :D
    Même chaussé;) donc j'ai tjs choisi le pied nus, même si je sais que je suis plus lent pied nus. Je ne peux de toute façon gagner de place au classement et puis même être 199 ème au lieu de 200ieme/ 250... on ne parle plus tout à fait de la même chose toi et moi :p et dans ton cas, c'est clair que je me fout des groles aux petons pour tenter le podium ! Tu en est capable à ces vitesses, d'ailleurs prévient nous ce jour là, on sera fier de notre vedette ;)

    Bravo à nouveau pour cette jolie perf' j'admire et j'envie ! Continue à nous faire rêver c'est chouette ;)
     
    Collapse Signature Expand Signature
    #769 petit-pied, Sep 26, 2017
    Last edited: Sep 26, 2017
  10. Koum

    Koum
    Expand Collapse
    Barefooters

    Joined:
    May 4, 2017
    Messages:
    59
    Likes Received:
    121
    17 km dans l'heure, ok ....
    c'est du costaud
    a cette vitesse t'as le temps de voir ou tu mets les pieds?? lol

    bravo en tous cas
    je suis à une année lumière de toi :eek:
     
  11. c17

    c17
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Nov 21, 2016
    Messages:
    193
    Likes Received:
    453
    Salut Florent,

    Je te l'ai déjà dit par SMS mais je te félicite une fois de plus. C'est monstrueux comme perf.
    Par contre, sauf erreur de ma part, une chose manque dans ton CR : De quelle course s'agissait-il ? ;)

    Clément
     
    Florent85 and Koum like this.
  12. GT179

    GT179
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Sep 29, 2015
    Messages:
    348
    Likes Received:
    610
    La course des 2 châteaux (je crois qu'il en parle dans un post précédent) !
    ;)
     
    Collapse Signature Expand Signature
    c17 likes this.
  13. Florent85

    Florent85
    Expand Collapse
    Barefooters

    Joined:
    May 29, 2016
    Messages:
    121
    Likes Received:
    293
    Merci à tous les gars, pour vos encouragements :):):)

    Effectivement j'avais oublié de rappeler le nom de la course, Clément, et c'est bien la course des 2 Châteaux... ;)

    Thierry ton avis m'intéresse effectivement... Pour te répondre, c'est vrai que selon moi, pour le pied nu le bitume est un excellent revêtement pour apprendre à trouver ou retrouver une foulée non traumatisante, afin d'éviter les blessures sur le long terme. Mais pour ce qui est de la sensation quand on augmente la vitesse (et qu'on allonge nécessairement un peu la foulée) je trouve que ce revêtement devient au mieux inintéressant, au pire traumatisant... Après peut-être que c'est juste une histoire de goût, et comme je pratique relativement peu le bitume pied nu puisque je préfère de loin le chemin forestier, beh je n'habitue pas ma foulée à ce type de revêtement, et donc quand je fais une course d'1h à près de 17km/h dessus, et bien ça pique un peu... Peut-être... Et peut-être que mes pieds ont encore besoin de se muscler et de se construire pour allier motricité et amortissement... :eek: Mais je trouve tellement que le chemin forestier, même sec, absorbe infiniment plus les chocs (même si je cherche à les éviter au max, quand je pousse la machine, ils sont bien là) que le bitume... On peut reprendre la discussion autour du hamburger aux Brasses, si tu veux ;)
     
  14. GT179

    GT179
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Sep 29, 2015
    Messages:
    348
    Likes Received:
    610
    Ah ah ah ! J'attends avec impatience cet hamburger !
    Je pense que la nature du sol y fait vraiment beaucoup.
    Vers chez moi, c'est très typé calcaire avec beaucoup beaucoup de cailloux et de ce fait le bitume est relativement plus doux que les chemins autour de chez moi !
     
    Collapse Signature Expand Signature
  15. vdor

    vdor
    Expand Collapse
    Barefooters

    Joined:
    Jan 13, 2017
    Messages:
    12
    Likes Received:
    18
    C'est sûr, ça envoie. Après, c'est mon côté cartésien, je suis impressionné par la longueur de foulée : à 17kmh, avec une foulée à 200 pas/minute, ça fait quand même 1m41 de foulée :dead:. Tu arrives à poser medio pied ? Moi, pour courir vite (mes perfs sont à des km des tiennes), je ressemble rapidement au caniche à mémère.

    T'as une idée de ta fréquence ?

    Bons runs...
     
    Koum, GT179 and Florent85 like this.
  16. Florent85

    Florent85
    Expand Collapse
    Barefooters

    Joined:
    May 29, 2016
    Messages:
    121
    Likes Received:
    293
    Alors je ne sais pas à quelle fréquence de pas j'ai couru (je n'y prêtais guère attention mais le peu de fois où je comparais avec mes acolytes, effectivement celle-ci semblait + élevée chez moi que j'ai eux), ce qui est sûr c'est qu'en augmentant la vitesse au-delà de 15km/h, j'allonge ma foulée au moins autant que j'augmente ma fréquence de foulée (à un moment donnée si on veut aller vite on y est obligé je crois). Pour ce qui est du médio-pied, je pense, comme Sly (au passage, si tu passais par là Sly, je veux bien avoir ton avis, tu fais des semis à un bon rythme toi aussi...), que ce n'est pas forcément sur cela qu'il faut se concentrer, mais plus sur le fait de ramener sa jambe vers l'arrière avant de poser le pied au sol (j'espère que je me fais comprendre...). Concrètement je devais être très proche d'une pose de pied à plat. C'est vrai que le jour où notre pied devient suffisamment souple et fort pour pouvoir faire du "médio-pied net" à + de 15km/h sans se faire mal ni se blesser sur des distances supérieures à 10km, je pense que c'est là qu'on peut vraiment obtenir de très bons résultats (et on peut aussi dire, je pense, que notre transition vers le pied nu/minimalisme est bien avancée ;)). Ma question est : est-ce seulement possible sur une surface comme le bitume ??

    Pour apporter un peu d'éléments objectifs, voilà une vidéo qui montre le marathon des JO de Rome en 1960, où Bikila l'emporte, pieds nus, en 2h15mn16s (record du monde de l'époque) : ça doit faire autour de 18,5km/h de moyenne sur 42km... quand même :eek: Bon la vidéo n'est pas très bonne mais c'est vrai que sa fréquence de pas parait légèrement plus importante que ses acolytes, et que sa pose de pieds parait relativement à plat (bon c'est pas très facile à voir), et il y a l'air d'avoir pas mal de bitume sur ce parcours...


    Bon je suis désolé je crois qu'on devient vraiment hors-sujet... Mais c'est vrai que je trouve cela intéressant...
     
    #776 Florent85, Sep 28, 2017
    Last edited: Sep 29, 2017
    Rémi, Koum, c17 and 1 other person like this.
  17. Rémi

    Rémi
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Apr 13, 2016
    Messages:
    81
    Likes Received:
    174
    En 1960... Mettaient-ils déjà des coussins amortissants dans les souliers des athlètes ? N'est-on pas là en présence de coureurs pieds nus et en quasi-minimalistes (avant l'heure) ?
    Les chaussures paraissent fines.
     
    Florent85, GT179 and c17 like this.
  18. c17

    c17
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Nov 21, 2016
    Messages:
    193
    Likes Received:
    453
    @Rémi :
    Mais, mais, mais... Tu n'as pas encore lu Born to Run ?!? ;)

    Blague à part, c'est exactement ça. Dans Born to Run (mais c'est vérifiable facilement), il est expliqué comment en 1970 Nike a inventé la chaussure de sport "moderne" (la "Cortez"), amortie, pour pouvoir atterir sur la talon et allonger la foulée :facepalm:. En parallèle ils vendaient une méthode de CAP pour expliquer tout ça, et bien sûr, leur chaussure était obligatoire. Tout ça pensé par quelqu'un qui ne courait pas, et secondé par un commercial qui vendrait des congélateurs à des esquimaux.

    Et donc avant ça, les chaussures n'avaient pas d'amorti (et probablement pas de drop), et les gens couraient tous de fait médio pied (enfin, je pense, sinon ils auraient eu bien mal). J'avais remarqué ça aussi sur une vieille pub Datsun dans laquelle on voyait des joggers en fond : ils avaient une foulée médio pied nickel !

    On retrouve aussi tout ça dans le livre de Gordon Pirie ("Running fast and injury free", dont le téléghargement est libre), qui bashe comme il faut les "bottes modernes" pour courir. On voit dedans ses "runnings" de l'époque, et c'est effectivement très très fin. Il explique d'ailleurs qu'il a essayé une fois des "grosses chaussures", il a perdu sa course, il n'avait pas de retour de ses pieds, bref, une catastrophe...

    Clément

    PS : Désolé, j'ai continué le HS... :oops:

    Edit : La voilà, elle est là, vade retro satanas ! :
    http://www.complex.com/sneakers/2012/07/20-70s-sneakers-you-need-to-know/nikecortez
     
    #778 c17, Sep 29, 2017
    Last edited: Sep 29, 2017
    petit-pied, Lambda, Florent85 and 2 others like this.
  19. Florent85

    Florent85
    Expand Collapse
    Barefooters

    Joined:
    May 29, 2016
    Messages:
    121
    Likes Received:
    293
    C'est pas faux...
     
    c17 likes this.
  20. petit-pied

    petit-pied
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. Belgium-Wall...
    2. Belgium-Vlaa...

    Joined:
    Nov 15, 2012
    Messages:
    1,782
    Likes Received:
    2,154
    mon père qui n'a plus couru depuis ces vingt ans (il en 74 bientôt) c'est fichu de moi la première fois que je lui ai dit que je m'étais blessé en courant en chaussures sur le talon. je lui ai dit que pieds nus on courait plus médio...
    il m'a répondu "évidement comment veux-tu courir autrement ! Personne ne peut courir en atterrissant sur le talon, faut être fou !..." il ne doit pas avoir connu les innovations de Nike :D
     
    Collapse Signature Expand Signature
    c17, GT179, Lambda and 1 other person like this.

Share This Page