Événements Nos courses

Discussion in 'Chapters' started by Bruno orteils d'acier, Oct 27, 2013.

  1. Koum

    Koum
    Expand Collapse
    Barefooters

    Joined:
    May 4, 2017
    Messages:
    59
    Likes Received:
    121
    Superbe , bravo à toi et ton frêre
     
    Florent85 and c17 like this.
  2. FREDERIC SEGUY

    FREDERIC SEGUY
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Aug 25, 2011
    Messages:
    1,339
    Likes Received:
    1,898
    bravo belle performance !!
     
    Collapse Signature Expand Signature
    Koum, Florent85 and c17 like this.
  3. c17

    c17
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Nov 21, 2016
    Messages:
    193
    Likes Received:
    453
    Comme les autres, chapeau Florent !!
    Et au passage, je crois que tu peux déjà te prendre au sérieux ! ;)

    Clément
     
    Koum and Florent85 like this.
  4. Sylvain

    Sylvain
    Expand Collapse
    Barefooters

    Joined:
    Oct 10, 2016
    Messages:
    8
    Likes Received:
    46
    Aquaterra (à Bort-les-Orgues 15) - 70km - 3300m D+ couru samedi dernier, le 15 juillet 2017

    Le parcours fait le tour du lac de Bort-les-Orgues, lac limitrophe des départements Corrèze, Cantal et Puy-de-dôme. Super belle région! Il fait beau, chaud mais l'essentiel du parcours est en sous-bois autour du lac qui tempère bien la température.
    Si vous avez lu les commentaires précédents, vous aurez compris que nous l'avons couru avec Florent, mon frère, tous les 2 en huaraches.

    Rappel du dernier épisode:
    Lors de mon dernier trail de 42km il y a 3 mois, je m'étais chopé une tendinite au genou gauche (syndrome de l'essuie-glace ou TFL). Comme je l'ai écrit dans un commentaire précédent, la douleur me permet un travail plus pointu sur ma foulée.

    Depuis voici ma progression:
    - 2 semaines de repos. Puis 1 sortie de 10km où je ressens la douleur survenir d'à peine 4km,
    - 1 semaine de repos. A nouveau 10km. Douleur au km6,
    - 2 mois de repos avec quelques séances de corde-à-sauter et des sorties très courtes pieds nus. 10km, douleur au km7.
    - le mardi suivant: 10km le matin sans trop de douleur et 10km le soir avec des douleurs dès le début quand je pars, à froid.
    - 4 jours plus tard, c'est le trail!!!

    Même si on voit une progression dans la rééducation de mon genou, je doute assez fortement pouvoir finir ce trail... Je n'ai donc pas vraiment d'objectif de chrono. Je veux déjà faire le plus de km sans trop de douleur et sans me blesser davantage. Je m'imagine tout de même partir pour 10 à 12h de course.

    Avant le départ:
    Avant le départ, beaucoup de fatigue également de mon côté : boulot, un weekend festif et très chargé, et une nuit précédent le trail de 5 petites heures de sommeil...

    Comme d'habitude, je pars à jeun avec:
    - 1 bouteille de 25cL d'eau de coco
    - 1 bouteille de 25cL de jus de légumes maison (quelques branches de céleri, betterave, carottes, tomates)
    - 1,5L d'eau pétillante dans mon kamelbak.

    Suites aux expériences de mes derniers trails où je me suis souvent senti déminéralisé, je pars avec que des boissons reminéralisantes (et oui, je sais c'est bête, le tout ou rien...) Je compte essentiellement sur les ravitaillements si jamais j'ai besoin de sucre.

    Je n'aurai pas de souci majeur d'alimentation. Je regretterai simplement de ne pas avoir coupé l'eau pétillante ainsi que mon jus de légumes avec de l'eau plate.

    Départ:
    Avec Florent, nous avons décidé de courir ensemble pour la première partie du parcours. Et j'ai le sentiment pour une fois que nous ne sommes pas partis trop vite. Un rythme bien sympathique, qui nous permet de discuter avec les autres coureurs. Ca me permet aussi de bien me concentrer sur ma foulée pour éviter la douleur.

    Après chaque ravitaillement:
    Quand je repars, légèrement refroidi ou le temps de me remettre dans le rythme et sur la bonne foulée, j'ai toujours une petite douleur au genou qui survient mais qui s'estompe assez rapidement.

    Au km 28.
    Je m'arrête plus longuement car ma compagne, ma fille et ma belle famille tiennent le ravitaillement. Je dis à Florent de continuer la course seul. Lorsque je repars, c'est plus dur... Je vais m'accrocher à un type avec qui je vais pas mal discuter, jusqu'à ce que la douleur au genou soit trop intense. Je finis par boiter dans les descentes et je dois m'aider de bâton de bois pour monter les côtes.

    Vers le km35
    Je décide donc d'abandonner dès que je croise une route ou je ferai du stop pour rejoindre le ravitos suivant...
    L'avantage c'est que j'aurais le plaisir d'applaudir Florent sur la ligne d'arrivée. BRAVO FLORENT!

    Bilan et sensations:
    C'était vraiment un plaisir de courir avec Florent. Dans ce cadre magnifique. Avec la famille belle pour encourager.
    Quasiment 30km parcouru sans trop de douleur au genou. Je suis vraiment content. Je cherche sans cesse la foulée la moins traumatisante pour mon genou et certainement le plus économique pour les longes distances. Et je pense avoir trouvé quelque chose qui fonctionne.
    De plus j'ai l'impression que je remuscle mes jambes. Un peu de la même manière que lorsque j'avais commencé ma transition pour la foulée minimaliste. Il y a 2 ans, après chaque sortie, j'avais les mollets en feux. Maintenant, je n'ai plus aucune courbature. Je crois que je suis à l'étape suivante. Je sens vraiment un progression. Je pense que je suis allé trop vite. Et mon genou en souffre.

    Fallait-il que je passe par là pour en prendre conscience?
    Ou peut-être que le 100% pieds nus m'aurait permis de prendre le temps?
    Plutôt que les huaraches, protections artificielles qui me font croire avec mon peu d'entraînement que je sais courir sur des longues distances.
     
    Koum, FREDERIC SEGUY, GT179 and 3 others like this.
  5. Sylvain

    Sylvain
    Expand Collapse
    Barefooters

    Joined:
    Oct 10, 2016
    Messages:
    8
    Likes Received:
    46
    Oui ça c'est les problèmes majeurs avec les huaraches, je trouve:
    1. L'humidité qui fait que le pied glisse sur la semelle.
    2. Les lacets qui se détendent (principalement à cause de l'humidité, je pense).
    3. Les dévers!!!

    Et le pire, c'est qu'en général les 3 se combinent en même temps. Comme dans un champ humide en dévers, par exemple! :nailbiting:
     
    Florent85, FREDERIC SEGUY and c17 like this.
  6. Olivier

    Olivier
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Oct 19, 2015
    Messages:
    17
    Likes Received:
    24
    En effet, 35 bornes c'est déjà une sacrée performance ! ;)
    Pour ceux qui ont peur de brûler les étapes au début, je recommande la base de loisirs à côté de chez moi, pieds nus... de la bonne caillasse bien rustique, impossible d'aller trop vite / trop loin avant d'avoir des pieds en béton ! :p
     
    Florent85 likes this.
  7. Florent85

    Florent85
    Expand Collapse
    Barefooters

    Joined:
    May 29, 2016
    Messages:
    121
    Likes Received:
    293
    Bon le 70km était le gros objectif de la saison, je viens donc voir si c'est maintenant possible de se retrouver sur de nouvelles courses : Que pensez-vous de la Cromagnon, une petite course nature (8 ou 15km) où il est proposé de venir déguisé, et forcément avec un titre comme celui-ci il faut pas se faire prier pour y aller pieds nus... C'est le dimanche 27 août et c'est près d'Abbeville dans la Somme. Si certains sont intéressés... Clément par exemple ?? ;)
     
    c17 and FREDERIC SEGUY like this.
  8. FREDERIC SEGUY

    FREDERIC SEGUY
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Aug 25, 2011
    Messages:
    1,339
    Likes Received:
    1,898
    c'est sympa mais bien trop loin de chez moi :(
     
    Collapse Signature Expand Signature
    Florent85 and c17 like this.
  9. petit-pied

    petit-pied
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. Belgium-Wall...
    2. Belgium-Vlaa...

    Joined:
    Nov 15, 2012
    Messages:
    1,782
    Likes Received:
    2,154
    waow !! Mon rêve... de la vraie distance !
    il y a un an et demi j'aurais dit : Avant, faudrait que j'arrive à faire mes 42 km et quqes (que je prévoyais avec grands espoirs...)
    et mtn je dis faudrait d'abord que j'arrive à faire 5 km :hilarious:

    comme quoi faut profiter de ce qu'on arrive à faire sans trop regarder devant ;) la vie nous réserve des surprises avec ses inconvénients et avantages (avant il fallait que je cours deux heures avant de m’analyser si j'étais en forme et envisager si oui ou non je serais capable de rajouter 2h maintenant c'est plus rapide je cours une demie heure et je me pose la question est-ce que je serais capable d'y rajouter 5 minutes... c'est sûr je rentre plus tôt et madame râle moins quand je dis : "je vais courir":p


    Bravo à vous deux !! (enfin tu ne dis pas si ton frère est passé mais j'imagine que oui :D)
     
    Collapse Signature Expand Signature
  10. c17

    c17
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Nov 21, 2016
    Messages:
    193
    Likes Received:
    453
    Hello,

    Pour la Cro Magnon, voici un lien vers la page web :
    http://club.quomodo.com/d-t-j/la-cro-magnon/la-cro-magnon.html

    Il y a même des photos ! Je dirai que ça semble faisable pieds-nus, il y a des passages avec de la caillasse mais avec toujours (apparemment) un moyen de l'éviter.

    @Florent85 : Je suis tenté ! :) Je te redis ça plus tard même si j'ai peur que ça soit vite complet... Et je pense que si je participe, ce sera plutôt sur le 8 que sur le 15. (Je n'ai encore jamais fait 15 km d'un coup même si je commence a y penser, du coup ça me semble risqué de tenter la distance directement en course).

    Clément
     
    Koum and Florent85 like this.
  11. Rémi

    Rémi
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Apr 13, 2016
    Messages:
    81
    Likes Received:
    174
    Ah... je pensais que vous aviez l'intention de vous faire les 15 km de chemins blancs dans les ornières, pieds nus :barefoot: bien sûr (pas au milieu ni sur les bords). :joyful:
     
    Florent85 and c17 like this.
  12. brunopecq

    brunopecq
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Dec 24, 2016
    Messages:
    69
    Likes Received:
    146
    je suis tres content de te lire @Florent85 . merci pour ce resumé.
     
    Florent85 likes this.
  13. Florent85

    Florent85
    Expand Collapse
    Barefooters

    Joined:
    May 29, 2016
    Messages:
    121
    Likes Received:
    293
    Bon. Me voilà inscrit pour la Cromagnon (cf 5 messages + haut), le 15km que je compte faire pieds nus... Il y a encore la question du transport à régler, et aussi celle du déguisement (si vous avez des idées... ;)), mais je devrais être de la partie...

    Avis aux amateurs, il reste encore des places...

    Sinon il y a 2 courses dans la magnifique forêt de Compiègne ;) en septembre, auxquelles j'aimerais participer, sans être sûr d'y arriver...
    - le Trail des Beaux-Monts, 14 ou 32km, avec un peu de dénivelé, très sympathique : le dimanche 17/09
    - la course des 2 Châteaux, 17km dont 15 sur piste cyclable goudronnée : le dimanche 24/09

    Au plaisir...:)
     
    c17 likes this.
  14. c17

    c17
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Nov 21, 2016
    Messages:
    193
    Likes Received:
    453
    Hello,

    Je suis le mouvement, je viens de m'inscrire à la 8 km. :)
    Et il reste toujours des places !

    Je suis tenté par le trail des Beaux-Monts, même si 14 km me font un peu peur. Enfin, je verrai ça après.

    Clément

    Edit :
    La page du trail des Beaux-Monts :
    http://aspttcompiegne.e-monsite.com/pages/tbm/trail-beaux-monts.html
    (Note : Il y a aussi un 5 km)
     
    Florent85 likes this.
  15. c17

    c17
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Nov 21, 2016
    Messages:
    193
    Likes Received:
    453
    Bonjour,

    Aujourd'hui, c'était le jour de la cromagnon 2017 ! (A Drucat(80), à 5 kms d'Abbeville). Je suis inscrit sur la mini-cro, 8 kms, et pour info l'inscription coûtait 9,97€ (9€ + 0,97€ de frais). Pour info également, il y avait 218 inscrits sur la mini-cro (8 kms) et 428 sur la cromagnon (16 kms) (départ commun, et le parcours de la 8 fait intégralement partie du parcours de la 16).

    Je me suis décidé à courir à la dernière minute étant donné que j'ai passé la semaine malade. Hier ça allait un peu mieux alors j'ai tenté une petite sortie. Très tranquille, avec un léger mal de crane quand même, mais qu'est ce que ça fait plaisir de recourir après 6 jours de repos forcé ! Ce matin le réveil sonne, je sens que ça va encore un peu mieux (même si ce n'est pas la forme des grands jours), allez hop, j'y vais !

    Le départ est dans le petit village de Drucat. Pour se garer, pas de souci : un champ fraîchement moissonné sert de parking (pas de problème de place donc), on traverse la route et on est sur les lieux du départ.

    Je vais récupérer mon dossard. Bon, là, il y a petit truc pas bien méchant mais je n'ai pas tout suivi. J'ai un numéro de commande (à 7 chiffres) et un numéro d'identifiant, le 442. Je fais la queue pour récupérer mon dossard 442, sauf qu'en fait mon numéro sera le... 538 ?!? Comme je le disais, rien de grave, ça fait une anecdote. ;) Avec le dossard, on reçoit un t-shirt technique siglé "cromagnon", et un "benco" à boire.

    J'essaye de contacter Florent85 mais je n'arrive pas à le joindre. L'heure du départ approchant, je me change. Ben oui, c'est la cromagnon ! :) Je revêts donc ma peau de bête 100% polyester, je m'empare de mon os et je me dirige vers le départ.

    Je me place vers la fin : je ne suis pas une flèche et au niveau du départ, il y a plein de gravillons (en fait ça ira), autant voir où je mets les pieds. Ca démarre, et quelques dizaines de mètres après de le départ je me retrouve... dernier. Je regarde mon chrono et je me dis que quand même ça part drôlement vite : je dois cravacher un minimum pour rester au contact et on est largement à plus de 10 km/h. Ca ne durera pas, des coureurs vont rapidement ralentir (et je vais lâchement en profiter pour les doubler ! :p ).

    Après 2 kilomètres, j'entends "salut Clément !" derrière moi. C'est Florent ! Il est arrivé (et parti) à la bourre, on discute un peu mais il est sur le 16 et je ne vais pas bien vite, on se donne rendez-vous à l'arrivée et il repart à l'attaque.

    Cette course est un trail et on aura droit à pas mal de terrains différents. Aspahlte au début et à la fin, avec parfois des gravillons, herbe, terre (champ labouré, avec des cailloux mais terre très souple), des chemins de terre de type ornières de tracteurs avec des cailloux mais de l'herbe au milieu, les mêmes sans herbe au milieu, et même un peu de chemin forestier.

    Il y aura bien de courts passages un peu délicats, mais globalement la course est très accessible pieds nus, pas de mauvaises surprises par rapport aux photos que j'avais vues. (Au passage, le système sur le site de la cromagnon est bien fichu, ils ont pris une photo tous les 500 mètres).

    La petite surprise par contre, c'est que le dénivelé était plus important que ce que je pensais. Alors bon, c'est pas Namur non plus, mais je pensais que ce serait plus plat.

    Je n'ai pas noté non plus de goulots d'étranglement. Au pire le parcours est sur un chemin qui permet à une voiture de passer, et il y a des endroits beaucoup plus larges. Ca ne bloque jamais, c'est cool.

    L'ambiance est sympa, il y a des gens qui encouragent un peu partout. J'ai d'ailleurs eu beaucoup de commentaires (sympas, je le précise) à propos de mes pieds nus, c'était fun. J'ai aussi eu des commentaires (sympas aussi) de la part de coureurs et idem à l'arrivée, tout le monde applaudit, le speaker y va de son petit mot, donc vraiment une bonne ambiance.

    A ma montre, j'ai fini 56'59", à 8,5km/h de moyenne et 161bpm de moyenne. (Le classement officiel n'est pas encore sorti).

    Sur ma course il y avait un ravitaillement au km 4,5. Je n'ai pas fait attention au solide, mais j'ai englouti 2 verres d'eau. A l'arrivée, il y a un gros ravitaillement, solide et liquide. Du classique je pense : fruits (pommes et oranges), madeleines variées, chips and co., bonbons, eau et jus de fruits. C'est bien organisé, on attend pas, nickel.

    Pour finir sur l'orga, il y avait des pompiers présents au cas où, et des VTTistes qui fermaient la marche.

    En conclusion, malgré une petite forme je suis bien content d'avoir participé. Et je n'ai toujours pas fini dernier ! :D Je me tate à continuer à utiliser le costume de cromagnon pour d'autres courses, au moins comme ça les chaussés ne se demanderont pas pourquoi je n'ai pas de chaussures !

    Votre serviteur à 5 mètres de l'arrivée :
    [​IMG]

    Clément
     
    Florent85, Koum, brunopecq and 2 others like this.
  16. brunopecq

    brunopecq
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Dec 24, 2016
    Messages:
    69
    Likes Received:
    146
    Excellent @c17 merci pour ce retour!!!!
     
    Florent85 and c17 like this.
  17. Florent85

    Florent85
    Expand Collapse
    Barefooters

    Joined:
    May 29, 2016
    Messages:
    121
    Likes Received:
    293
    Coucou à chacun.

    Merci Clément pour ton compte-rendu (le mien suit), merci d'être venu malgré ta petite forme :)

    Et oui j'étais aussi à la CroMagnon, pas à l'heure mais j'y étais. Et je vous jure que je ne fais pas exprès d'être en retard à mes courses... A vrai dire je savais déjà à la base que ça allait être juste d'être à l'heure, même en prenant le 1er train le dimanche matin, ensuite la SNCF (c'est un bon exutoire la SNCF :punch:) a annoncé une correspondance à Amiens qui n'était pas celle que j'avais vu sur internet, ce qui a fait perdre quelques minutes, enfin pour ma grande joie ma compagne m'a accompagné à cette course (elle a couru le 8km), et du coup c'est vrai que nécessairement le trajet de la gare d'Abbeville au lieu du départ à Drucat, s'est fait moins vite que prévu. Résultat : quand nous arrivons sur le lieu du départ, c'est déjà parti, et il nous faut encore récupérer le dossard, l'attacher, attacher nos vélos, finir de nous préparer, aller jusqu'à la ligne, bref on part avec bien 5 min de retard.

    Pour ma part j'avais choisi de courir le 15.8km ; j'avais juste un short en lambeau (le mot n'est je crois pas trop faible), et j'avais même retirer mon noeud à mes cheveux, laissant ma longue et sauvage chevelure aller au vent. Je n'ai pas encore eu de photo, mais je crois que si j'en vois une je la prendrai pour avatar...;)

    La course : en gros c'était super, ravi de retrouver Clément pendant la course (en fait Clément je n'ai vu ton sms du matin que le soir, je n'étais donc pas sûr du tout que tu sois de la partie en prenant le départ), les sensations étaient vraiment bonnes : évidemment je devais ralentir pour ménager mes petits petons sur les sections caillouteuses, mais que c'est bon quand on peut développer une foulée légère et dynamique tout en étant pieds nus sur des revêtements adéquats, sans pour autant être parfaits... d'autant + que forcément il y a un peu de retenue, et donc de frustration quand je cours sur les portions caillouteuses alors quand le revêtement change, il est particulièrement jouissif de lâcher les chevaux, de laisser partir la machine... jusqu'à la prochaine sections caillouteuse (en fait j'ai fait du fractionné pendant la course :D). Et visiblement j'en ai impressionné + d'1, non seulement les nombreuses réactions en course me le font penser, mais à l'arrivée, le + drôle a été de prélever fortuitement quelques bribes de discussions de coureurs à l'arrivée, qui ne me reconnaissaient pas puisque je m'étais changé... euh, habillé plutôt ;), entre temps : "t'as vu le gars qui courait pieds nus avec son vieux short et ses cheveux au vent, le gars il volait..." amusant, et forcément un peu gratifiant :).

    Bon le résultat officiel (il doit falloir retirer quelques 5 min au moins, si on tient compte de mon retard) : 66ème/389 en 1h17mn 41s

    Et donc bien sympa... de courir pieds nus avec tout plein d'autres coureurs, de retrouver encore une fois Clément (et sa petite famille !!!), de faire le zouave en petite tenue, et de faire tout ça avec ma compagne :):):).
     
    brunopecq, Koum, c17 and 1 other person like this.
  18. Koum

    Koum
    Expand Collapse
    Barefooters

    Joined:
    May 4, 2017
    Messages:
    59
    Likes Received:
    121
    top
    ça donne envie
     
    brunopecq, c17 and Florent85 like this.
  19. Koum

    Koum
    Expand Collapse
    Barefooters

    Joined:
    May 4, 2017
    Messages:
    59
    Likes Received:
    121
    génial les amis
    félicitations
    ;);)
     
    brunopecq, c17 and Florent85 like this.
  20. Helder

    Helder
    Expand Collapse
    Barefooters

    Joined:
    Aug 22, 2017
    Messages:
    21
    Likes Received:
    41
    Bonjour.

    C'est mon 1er message sur le forum BRS, mais j'ai pris le temps de lire un peu ce fil de discussion "Nos courses"... dont les récits de mes frères : Florent85 et Sylvain. :)

    J'ai pour projet de courir le marathon de Clermont-Ferrand le 22 octobre (2017). Pieds nus.
    Ce sera mon premier marathon. :)

    Une grande question :
    Comment faire pour lutter contre le froid aux pieds, sur le sol, fin octobre, à 430m d'altitude ???
    Vous avez des astuces ? :pompus: J'ai peur d'être anesthésié et de ne pas sentir bien mes foulées à cause du froid, et donc d'avoir une foulée "râpante"... ou d'avoir un autre défaut que je ne ressentirai pas sur le moment... :(

    Je connais la ville de Clermont. Le parcours est visible ici, tout en bas de la page :
    http://www.marathondespuys.com
    Un parcours beaucoup plus plat que la moyenne de la ville... :rolleyes: Ce n'est pas tout plat, mais c'est carrément plat par rapport à ce qu'on peut imaginer d'une ville avec le mot "mont" dans son nom (Clermont) et le mot "puys" dans le nom du marathon (Marathon des Puys, marketing territorial quand tu nous tiens...), et ma préparation m'amène souvent dans des pentes, donc je le trouve carrément "courable" pieds nus. C'est du bitume tout le long, sauf dans la rue du 11 novembre (des gentils pavés, en fait...).

    C'est la première édition de ce marathon ; donc, les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 20 octobre : l'organisation ne veut pas "fermer les portes" trop tôt...

    Dimension sociale de ce marathon :
    "Parce que le sport est un composant essentiel du développement de l’enfant, le Secours populaire français répond présent en organisant, avec Karim Sasse, organisateur de La Clermontoise, la première édition d’un challenge solidaire : Le Marathon des Puys 2017.Devenir partenaire de ce grand évènement c’est permettre à 200 enfants, chaque année, d’accéder au sport de leur choix à travers le financement de licences sportives."​
    Source : le site du marathon.
    ---> Les euros des inscription sont reversés pour donner droit à des licences de sport à l'attention d'enfants de milieux socioéconomiques modestes.

    Choisissez entre 4 formules :
    • Solo : 42,195 km
    • Duo : 2 x 21,09 km
    • à Quatre : 10/11,09/10/11,09km
    • à Quatre Entreprise : 10/11,09/10/11,09km

    Je courrai en solo : 42,195 km, donc.
    Projet...
    Mes objectifs : déjà, le finir, pieds nus, j'avoue que c'est bien.
    Ensuite, je pense que j'ai la caisse pour le finir en 3h30 ou moins.
    La grande question est surtout : est-ce que mes pieds vont supporter
    toutes les petites (ou grandes) imperfections encore existantes de mes
    foulées et donc le "râpage" et les ampoules éventuelles (et quasi
    disqualifiantes sur 42 km pieds nus, donc...) ?
    (Je tiens à préciser que je me trompe peut-être sur mon temps, mais j'annonce qqch que je crois réaliste selon mes expériences beaucoup plus courtes. Là, je ne me suis pas entraîné depuis mercredi après-midi car j'ai "trailé" dans les montagnes chambériennes soit PN soit en espadrilles, et la descente m'a choqué le dessus du pied, au-dessus des métatarses. Surtout au pied droit. Donc, un peu de repos au moins jusqu'à demain soir, si ce n'est une randonnée en montagne. :))

    Pour la logistique :
    Je travaille le vendredi 20 octobre à Chambéry, et compte aller à Clermont-Ferrand le vendredi soir — probablement en réservant un covoiturage : dites-moi si vous êtes de la même trajectoire géographique. J'ai le permis B et peux donc conduire aussi, mais je n'ai pas de véhicule motorisé. Je prends a priori un jour de congé le lundi 23 octobre afin de ne pas me hâter. J'ai du monde à voir à Clermont-Ferrand, mais je peux très bien visiter la ville avec vous, voire demander si vous pouvez être hébergé•e si vous venez aussi courir ce marathon.
    --------

    Aparté et autre course pour une autre année...
    Le parrain principal du marathon est un pote : Timothée Bommier. Pour celleux qui suivent un peu le milieu du marathon, c'est une sommité française actuelle du marathon. J'ai prévu de me motiver la veille avec lui, à papoter. ;) Je ne sais pas si je vais le convertir aux PN, il n'a jamais couru PN. :D Par contre, il n'est pas minimaliste : il court parfois lesté de plombs, à l'entraînement ! :joyful:
    Comme il revient d'une fracture de fatigue (et sa "fatigue", elle l'emmène à courir le marathon vite, très viiiiiiiite), Timothée ne courra pas ce marathon. En revanche, comme tous les ans depuis un certain temps, il a remis (et regagné) en jeu son titre du Sentier des Muletiers début septembre : cette course peut donner envie à des pieds nus puisqu'il n'y a QUE DE LA CÔTE : pas de descente !!! Et "pas trop" de cailloux... Surtout du sable de pouzzolane.
    http://www.muletiers.com/blog/

    À bientôt ??? :)
     
    Koum, petit-pied and Florent85 like this.

Share This Page