Questions de pratique Les sorties du jour !

Discussion in 'Chapters' started by Oxyom, Nov 15, 2016.

  1. Oxyom

    Oxyom
    Expand Collapse
    Barefooters

    Joined:
    Nov 8, 2016
    Messages:
    41
    Likes Received:
    64
    Je trouve très intéressant d'échanger sur nos sorties quotidiennes.

    Ça entretient la motivation et rend plus vivant le forum !
    L'expérience des anciens est très utile aux nouveaux comme moi !
    En espérant que quelques-uns joueront le jeu !



    Cet aprem je suis parti faire 8km avec des huaraches V3 qui ont été calamiteuse :D
    Le caoutchouc s'est complètement écrasé et je me suis retrouvé avec 0.1mm de protection au niveau des métatarses des gros orteils.
    Du coup j'ai un peu souffert quand même. j'ai même enlevé mes sandales pendant 1km, mais les cailloux et tous ça c'est pas tip top.

    Je vais retourner à mes Huaraches Crocs.

    J'ai finalement commandé un kit huaraches à 20 euros.

    Avez vous des exercices à conseiller pour renforcer les pieds ? :)
     
    Rémi and petit-pied like this.
  2. Gustaf

    Gustaf
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Aug 24, 2015
    Messages:
    227
    Likes Received:
    329
    Je suis comme toi, je débute, enfin, ça fait plus d'un an que j'ai franchi le pas du minimaliste mais ça fait seulement 8 mois que je cours nus pieds (et des fois en huarache mais le moins possible).

    Clairement, il n'y a pas de méthode pour apprendre, la meilleure c'est de ce mettre pieds nus et d'y aller progressivement sans se faire mal, c'est à mon sens le plus important.

    Personnellement j'ai eu du mal à faire plus de 2 kms nus pieds (sur bitume) pendant 2 ou 3 mois, j'avais toujours des ampoules au pied droit. Actuellement je suis plutôt à 6 ou 7 kms sans soufrence et sans ampoule non plus, mais je vois bien que mes pieds s'échauffe si je fais plus.

    Certains le fond dans la douleur, c'est à dire qu'ils se fond mal et que ça endurci le pieds, les muscles et le reste, mais ce n'est pas mon truc. Je suis venu au barefoot pour des problèmes de dos, donc j'ai pas envie d'avoir mal, il faut que ça reste un plaisir à mon sens.

    Donc pas de méthode, il faut écouter son corps et prendre le temps que ça doit prendre.

    Voilà ma méthode (qui n'est peut être pas la bonne pour toi).
     
    Collapse Signature Expand Signature
    Barefoot Ken Bob likes this.
  3. GT179

    GT179
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Sep 29, 2015
    Messages:
    298
    Likes Received:
    503
    Comme le dit gustaf le meilleur exercice est de s'entraîner un max à pieds nus. Le tout est de trouver la frontière entre la douleur "normale" de l'entraînement et la blessure.
    Pour ma part ça fait un an et un mois que je cours intégralement pieds nus et pas de vrai blessure à mettre à mon actif !
    Ma dernière sortie n'est pas du jour mais j'en parle quand même !
    Pour une sortie qui devait être longue, je n'ai pu faire que 15km et quelques (pas eu le temps de faire plus).
    Du coup je me suis farci quelques fractionnés et quelques allures soutenues.
    Voici ma sortie :
    https://www.strava.com/activities/774423057
     
    Collapse Signature Expand Signature
  4. Sly

    Sly
    Expand Collapse
    Chapter Presidents
    1. Portugal

    Joined:
    Oct 8, 2013
    Messages:
    656
    Likes Received:
    1,519
    pour renforcer les pieds il faut beaucoup de patience.

    techniquement, à partir d'un pied mort comme ceux de beaucoup d'adultes après des années de chaussures,
    il faut reconstruire :
    - des muscles, et ça ça va assez vite
    - du gras, et ça va assez vite
    - mais aussi, de la flexibilité entre les 26 os du pied, c'est à dire retrouver des tendons et des ligaments fonctionnels alors qu'ils sont aujourd'hui atrophiés. et ça, c'est long.
    - enfin, les os également vont petit à petit se renforcer, et ça c'est encore plus long.

    du coup,
    pour stimuler toute cette reconstruction,
    on peut aller courir sur du goudron, en arrêtant avant que ça ne devienne douloureux
    mais on peut aussi aller marcher sur des terrains plus difficiles, des cailloux, tout en douceur. on peut même rester simplement debout sur des zones difficiles, en laissant le pied petit à petit embrasser les irrégularités du sol. une forme de massage ou de yoga pour le pied.

    et d'ailleurs,
    on peut aussi faire des exercices de yoga spécifiques au pied, comme la 4ème posture sur cette page :
    http://naturalrunningcenter.com/2013/11/12/yoga-poses-runner/

    et ce qui marche bien, c'est d'être régulier, genre 3 ou 4 fois par semaines à petites doses,
    plutôt qu'une fois par semaine en mode masochiste.
     
    Collapse Signature Expand Signature
  5. Gustaf

    Gustaf
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Aug 24, 2015
    Messages:
    227
    Likes Received:
    329
    En dehors de la course à pied, dans la vie actuelle, il n'est pas toujours facile d'être pieds nus (boulot, en ville...), et ça, c'est pour moi un frein important. Tout dépend évidemment du travail que l'on fait et si on doit mettre des chaussures de sécurité par exemple, ou un costard...

    Donc, il faut dès que tu peux, te mettre pieds nus chez toi, ça parait tout bête mais rien que le fait d'être pieds nus dans la maison, ça va participer à l'éducation du pied.

    Bref, faut être patient.
     
    Collapse Signature Expand Signature
    petit-pied likes this.
  6. petit-pied

    petit-pied
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. Belgium-Wall...
    2. Belgium-Vlaa...

    Joined:
    Nov 15, 2012
    Messages:
    1,713
    Likes Received:
    2,020
    alors il y a pieds mort et pieds mort !
    je suis ancien (débuté le pieds nus en avril 2012... je pense) et en même temps, je recommence plus qu'à zéro, suite à une opération d'hernie discale avec nerf comprimé un peu trop longtemps du coup opération en mars dos réparé mais nerf tjs endormis => pas capable de courir correctement.

    En temps normal, quand je fais un changement radical de foulée, programme ou de nombre de jours de course, je reprends de zéro avec le petit guide dont je t'ai déjà parlé : donc 5' et puis on augmente progressivement de 10% du temps de la sortie précédente... ça à tjs bien fonctionné pour moi jusqu'à mtn...
    Mais là le pied gauche n'avait en juillet-août plus du tout d'amortis (enfin si... juste sur la première minute et puis fatigue... bref aucune endurance) du coup, je suis depuis août dans l'inconnue et en mode hyper prudent (pas d'amortis sans chaussures classic les pieds doivent bossersinon les articulations en prennent un coup... sortant d'une hernie opérée et en ayant deux autres en réserve qui ne demandent qu'une chose : avoir mon autorisation pour sortir !! autant te dire que j'en ai pas du tout l'envie pour l'instant )
    bref j'ai débuté donc avec ce que je pouvais faire une minute, 2, 3... en faisant des sorties d'une demie heure et en suivant mon petit guide habituel j'ai réussi à aller jusqu'à 20-30' (on oublie avec le temps) et finalement j'ai du être honnête avec moi-même je sentais bienque quelque chose n'allait pas comme avant j'ai mieux observé et vu que les 3 première minutes c'était top mais que passé ce cap j'amortissais mais plus avec le genou qu'avec mon pied... crainte de blessures à long terme je repars à zéro (un peu plus haut cette fois et je me fais ce que je n'ai jamais fais des fractionnés course/marche (pour moi les période de repos entre mes fractionné ce sont tjs faites en mode course coool - marché lors de ma sortie course pour moi à tjs été synonyme pas pour moi... comme quoi il ne faut jamais dire fontaine jamais ...) donc sachant courir 3' je faisais 3' puis repos d'une minute puis deux puis trois le tout doublé afin de poursuivre sur ma demie heure de sortie. bien entendu chaque donnée course étaient progressivement augmentée de 10% et mes temps de course diminué de 10% également. (je ne détaille pas plus car trop long déjà là
    et dernièrement coup de théatre pas de GPS donc plus mon programme en tête et donc je décide d'y aller au felling jusqu'à ce que mon pied dise stop j'amortis plus... 7' sans souci, waow ! avec mon programme j'en étais à 4' 30" donc j'étais trop gentils avec moi ! Donc depuis une semaine je cours des temps de course plus long :
    => sortie du jour (dès que j'arrête de faire la "grande causeuse") 7'C-1'M ; 6'C-1'M ; 2x(5'C-2'M) ; 5'C-2'30"M et finale en courant afin de faire plus pour faire environs 38' de sorties. et comme on se les gèle quand même pas mal depuis quelques semaines mes temps de Marche sont de plus en plus écourté et transformé en trottinement.

    voilà, j'ai retardé au + le moment d'aller dans le froid la bruine et le vent mais cette fois, je n'ai plus rien à dire (enfin si mais je suis déjà assez lourd comme ça à raconter ma vie donc : stop !!)
    sinon en ce moment le plus dur pour moi est de me voir diminué à ce point... car je suis plus lent qu'à mes débuts 2012 (qui n'était pas déjà fort brillant...) en gros, je suis capable en poussant un peu de marcher plus vite que je ne cours en ce moment donc ayant atteins péniblement et fièrement la capacité de courir 20 km à 9,8-10km/h retomber à du 7,5 km/h c''est vachemlent déprimant (même si dedans sont compris mes temps de marche... de toute manière, en course, il arrive que je fasse 5' du 9 km/h mais c'est exceptionnel et c'est plus souvent 7,8-8km/h)
    Alors je tente de me raccrocher au fait que j'arrive à courir et que je ne fais que des progrès... lent mais effectif ! sachant qu'au sortir de mon opération je marchais à du 2km/h durant guère plus que 5' .... il y a de l'espoir derrière.

    Allez bonne journée à tous et bonne idée l'histoire de raconter ses sorties... vous allez peut-être le regretter si j 'y viens trop souvent !!
    Bon, je tenterai de faire plus court par la suite !
    Ici c'était pour resituer ma condition sportive aux nouveaux et puis je pense que tout ce parcours d'essais-erreurs montre comment s'y prendre car je pense que la course pieds nus dois se faire au feeling... on peut avoir des programmes, mais il ne faut surtout pas hésiter à les modifier selon ces capacités.

    Concernant le pieds nus je ne sais plus d'où tu es, mais rassure toi je ne te trouverais pas très sérieux de te lancer à cette époque pieds nus dans le nord. Donc évidemment, pour renforcer tes pieds et vivre le plus pieds nus comme on le conseil habituellement c'est difficile... mais pieds nus chez soi et dehors des semelles les plus fines possible avec une toe-box la plus large possible sinon les exercices de Sly ont l'air sympas je m'y tenterais bien d'ailleurs vu la condition physique déplorable de mon pieds gauche

    bonne journée (zut j'ai déjà dit il y a une demie heure ^_^)
     
    Collapse Signature Expand Signature
  7. Oxyom

    Oxyom
    Expand Collapse
    Barefooters

    Joined:
    Nov 8, 2016
    Messages:
    41
    Likes Received:
    64
    Super pour vos conseils :) , par contre ça c'est une coordonnée GPS : 7'C-1'M ; 6'C-1'M ; 2x(5'C-2'M) ; 5'C-2'30"M ? :D


    J'ai toujours été un peu douillet des pieds du coup les débuts sont difficiles. L'herbe c'est facile. Le bitume je souffre vraiment.
    je vais essayer de faire des petites sorties marches sur les cailloux dans mon jardin. Quotidiennement

    C'est déjà pas mal Gustaf !!

    Merci pour les postures de Yoga ! J'ai hâte d'avoir un peu plus de gras sous le pied pour courir sans avoir l'impression d'être sur un champ de mine.

    Sacré sortie GT179 !

    Ça reviendra petit pied !! Il y a des mauvais moments comme ça ....

    Aujourd'hui 10km en 48mn, j'avais besoin de me faire un peu plaisir. Le lacet de ma sandale gauche m'a abandonné au bout de 1km donc j'ai passé le reste de la sortie à remettre mon lacet comme je pouvais.
     
    petit-pied likes this.
  8. petit-pied

    petit-pied
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. Belgium-Wall...
    2. Belgium-Vlaa...

    Joined:
    Nov 15, 2012
    Messages:
    1,713
    Likes Received:
    2,020
    :p;)
    .....................................................

    bon béh, voilà ! finalement, ce n'était pas de la bruine mais de la jolie pluie:D
    Par contre, contre toute attente, pas trop froid.
    sortie un peu allongée afin d'atteindre enfin 5 km (dire qu'en février, 5 km c'était ma sortie "repos" :hilarious:)

    Résultat 39'12" pour 5,02 km donc 7,7 km/h avec les temps de repos ! Pour je colle les temps de course bout à bout, ça fait : 8,5 km/h:hungry:
    .............................look my garmin and.................
    Je ne regarde jamais la météo donc je ne savais pas que les températures étaient en hausse : 11°c !! Même pas bon pour le "winter challenge" !! :p
    c'est pour ça que j'avais bon,à côté des -1 affichés lors de mes deux précédentes sorties ;)

    bon suis tout cru !:lurking: je vais me doucher ! bonne journée à tous

    PS : petite erreur de navigation : j'avais posté ce commentaire vers 11h15 mais ailleurs:sorry: voilà tout est remis à sa place ;)
     
    Collapse Signature Expand Signature
  9. GT179

    GT179
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Sep 29, 2015
    Messages:
    298
    Likes Received:
    503
    Sortie du jour :
    8 km vite fait bien fait, bonnes sensations mais le p'tit déj pris une heure auparavant a voulu se faire la malle vers la moitié du parcours et m'a obligé à ralentir un peu!
     
    Collapse Signature Expand Signature
    #9 GT179, Nov 16, 2016
    Last edited: Nov 17, 2016
    petit-pied likes this.
  10. Oxyom

    Oxyom
    Expand Collapse
    Barefooters

    Joined:
    Nov 8, 2016
    Messages:
    41
    Likes Received:
    64
    Tu ne cours que sur bitume petit pied ?

    C'est terrible de manger avant de courir, quand j'ai commencé je ne le supportais pas et ça me donnait un terrible point de côté.

    Je suis en train de refaire le laçage de mes chaussures vu que les précédents m'ont abandonné hier :D
     
  11. Oxyom

    Oxyom
    Expand Collapse
    Barefooters

    Joined:
    Nov 8, 2016
    Messages:
    41
    Likes Received:
    64
    5km5 aujourd'hui. Par contre c’est vrai que les huaraches ça glisse beaucoup entre le pied et la semelle quand c’est mouillé. ce serait quand même plus simple d’avoir des pieds tous terrains !!


    Je me demandais, j’ai bien compris que ce n’était pas de la corne qui protégeait des cailloux, bitume etc..

    Du coup qu’est-ce que c’est ?.

    Même avec 1cm de gras en plus je ne vois pas comment courir sur des pierres etc...
     
    Florent85 likes this.
  12. Sly

    Sly
    Expand Collapse
    Chapter Presidents
    1. Portugal

    Joined:
    Oct 8, 2013
    Messages:
    656
    Likes Received:
    1,519
    l'élasticité du pied (et le gras, les deux combinés)
    le pied est constitué de 26 os, c'est beaucoup, structurés par des tendons et des ligaments.

    un vrai pied qui n'a jamais été abandonné est capable d'épouser les irrégularités du sol
    le manque de flexibilité entre tous ces os rend le pied rigide comme une planche, et donc ça fait mal quand on marche sur un caillou
    le chêne et le roseau

    https://www.google.pt/search?q=anat...&ei=trQtWNXJPMHfU-STrBg#imgrc=UHU1hjq2awI1RM:
     
    Collapse Signature Expand Signature
    Florent85 likes this.
  13. GT179

    GT179
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Sep 29, 2015
    Messages:
    298
    Likes Received:
    503
    Jusqu'à là tu as compris ;). Pour imager dans ce sens, tu préfères courir avec des sabot en bois (bien rigide) ou avec des sabot en caoutchouc (bien souple) et ça préfigure ta question d'en dessous!
    Comme le dit Sly, la souplesse de la mécanique des pieds est très importante, je pense aussi que cela joue un rôle majeur dans la façon d'épouser les aspérités du terrain.
    Ta peau deviendra plus épaisse mais restera souple, ça joue aussi en partie.
    Pour ma part, je crois aussi qu'il y a une relation avec le système nerveux et plus précisément les terminaisons nerveuses sous les pieds.
    Par exemple, les boxeurs thaï utilise des bouteilles en verre pour se désensibiliser les tibias (et aussi dévier les muscles etc, mais c'est pas le sujet), en les faisant rouler sur les tibias tout en appuyant fortement dessus.
    Pour mes pieds je ressens la même choses, plus je m'entraîne en terrain difficile plus cela devient "facile", toutes proportions gardées. Par contre je perds rapidement la faculté à résister à la douleur lorsque je ne fait que de l'asphalte. C'est un travail long et fastidieux mais je compte bien y arriver (à faire un trail long).
    Même avec un bon entrainement, n'espère pas pouvoir courir aussi vite que chaussé (même en huaraches) car en course pieds nus la vitesse est facteur du revêtement sur lequel tu pose le pieds. A condition physique identique, d'un goudron à un autre tu peux diminuer tes temps comme les augmenter selon si le terrain est smooth ou pas.
    Comme pour tout nouveau sport, il faut s'entrainer et prendre son mal en patience !!
     
    Collapse Signature Expand Signature
    Sly likes this.
  14. Oxyom

    Oxyom
    Expand Collapse
    Barefooters

    Joined:
    Nov 8, 2016
    Messages:
    41
    Likes Received:
    64
    Mais si le jour des courses importantes je mets une chaussure minimaliste j'aurais le pied fort + l'entraînement difficile !!!

    Et là j'explose tout !!! :D

    En effet le pied c'est quelque chose de complexe ! :)
    Sly j'ai vu que tu t'étais bien renseigné sur la question de la souplesse.
    J'ai un problème !! Je ne suis vraiment pas souple !! Impossible de toucher mes fesses avec mes talons ou de faire le squat asiatique.

    Je dois avoir des tendons au niveau des genoux vraiment très raide, car il m'arrive d'avoir mal à mon genou droit quand je cours et c'est surtout quand ma jambe vient remonter vers ma fesse à plusieurs reprises.

    Je suis contre les étirements pré/post séance mais je suis pour des séances d'assouplissement le plus éloigné des séances.
    Que me conseilles-tu ? Y a t-il un art (j'ai vu que tu faisais 2 séances de yoga par semaines) que je pourrais pratiquer pour m'assouplir et remplacer la branche que je suis par un puissant fouet ?


    20mn de ppg en plus des 5,5km d'aujourd'hui.
    Pieds nus dans mon jardin et sur du béton, 4 x 20 squats + 1mn gainage + 1 mn à sauter pieds nus sur le béton avec les cailloux ( Aïe ) et 10 sauts le plus haut possible.
     
    GT179 likes this.
  15. Sly

    Sly
    Expand Collapse
    Chapter Presidents
    1. Portugal

    Joined:
    Oct 8, 2013
    Messages:
    656
    Likes Received:
    1,519
    je suis pareil que toi concernant les étirements, je ne les fais pas avant ou après la course.
    (je me suis déjà fait mal avec un étirement trop intense après un entrainement, parce qu'avec l'échauffement du corps et la perte de sensation, je ne me rendais pas compte que j'allais trop profondément dans l'étirement. la semaine qui a suivi j'ai eu mal et des fois j'ai l'impression que je n'ai jamais complètement récupéré)

    le yoga c'est bien, c'est une approche complète.
    avec un bon professeur, ça permet d'être bien guidé.
    mais déjà avec quelques routines trouvables sur youtube ça permet déjà une première conscience de soi.
    (j'aimais bien Ekhart Yoga)

    c'est comme avec tout, il faut y aller mollo, sinon on peut aussi se faire mal.

    mais, pour donner un autre point de vue :
    Jamel Balhi qui est un coureur extraordinaire est raide comme un piquet.
    pour ma part je trouve ça vraiment dommage, il résume son expérience du corps à la simple course à pied,
    mais il montre qu'on peut courir des milliers de km sans aucune flexibilité.

    Question de choix, plus que de performance.

    Le mien est fait, je veux travailler dans les deux sens, mais c'est vrai que ça retarde à plus tard mes objectifs en termes de course à pied, car la pratique du yoga deux fois par semaine de manière intense (90 minutes) laisse des traces et bien souvent le lendemain il est inutile de se lancer sur des exercices intenses en course à pied.

    Scott Jurek qui est un autre coureur extraordinaire ne laisse pas de côté le yoga et la conscience corporelle complète (il ne laisse pas de côté non plus les exercices pieds nus)
     
    Collapse Signature Expand Signature
  16. Oxyom

    Oxyom
    Expand Collapse
    Barefooters

    Joined:
    Nov 8, 2016
    Messages:
    41
    Likes Received:
    64
    Je pense que tous les jours de footings normaux je ferai une séance de 30-1h d'assouplissement.

    Et les jours de séances où j'ai forcé / compétitions : rien.

    Je vais voir ce que ça donne, je vais chercher des routines de yoga alors ! merci

    Je pose pleins de questions au début, c'est parce que je découvre un monde nouveau, ça va se calmer quand j'aurai repu ma soif de savoir.
     
  17. petit-pied

    petit-pied
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. Belgium-Wall...
    2. Belgium-Vlaa...

    Joined:
    Nov 15, 2012
    Messages:
    1,713
    Likes Received:
    2,020
    salut !
    pour la réponse à la question
    Malheureusement, oui pour l'entraînement car bien que je sois du côté Ardennes... je suis sur un plateau qui n'offre de la forêt... qu'au bout de 5-10km :lurking:
    bref, mes entraînements sont fortement bitumé:sorry: par contre, quand je cours les courses de la région, ce n'est que de la course nature (vu qu trail c'est à partir -paraitil- de 30 km et perso mon max en course officiel c'est 22)
    Donc en gros je ne suis jamais vraiment préparé pour mes courses officielles qui sont hors bitume et avec de forts dénivelés.:p
    Malgré cela, je ne pense pas que le problème se situe sur la capacité du pied, car finalement le bitume est je trouve un très bon abrasif et prépare assez bien le pied (enfin dans la campagne (tel que chez moi en tout cas avec un bitume pas trop trop lisse) je constate même que je suis moins fatigué après une course en chemins forestiers qui sont forts variés et donc moins traumatisant pour les pieds que le bitume surface assez régulière et donc fatiguant car le pied travaille tjs de façon rythmée-identique.

    Voilà, je sais que parfois certains se vexent que je dise que le bitume est plus fatiguant, pour la "semelle" du pied nu, que le trail (au niveau ressentis) donc je préciserai encore une fois, que je ne parle que de course nature forêt... et non de trail montagne... c'est peut-être la même chose ou pas!?! je ne peux parler de ce que je ne connais pas...;) il parait qu'il y a plus de cailloux en montagne :D
    En pieds nus, on ne peux juger d'une route qu'une fois réalisée... et encore, il y a des jours avec et des jours sans ;) et il y a cailloux et cailloux !
    Même une photo ne voudra rien dire : une route hyper dégradée avec de gros trous et des grosses pierres est impressionnante mais dans la réalité sera peut-être plus abordable qu'une route remplie de minuscules gravillons : les trous et grosse pierres s'évitent ou les pieds épousent la forme des pierres... que le petit gravier pointu de m... qui se plante dans le pieds est hyper collant !
    Mais........ on peut tout aussi bien avoir des trous impossibles à éviter et de grosses pierres qui prennent un malin plaisir à te foncer sur les "doyettes" et avoir des gravillons qui font "effet fakir"... tellement serrés que l'on ne ressent rien !

    => seul un déchaussage peut dire si oui ou non c'est facile.

    Enfin comme la vitesse te préoccupe : Je prévois que sur bitume, je cours plus vite que sur chemin forestier ( bitume : 10-11 km/h de moyenne ; en chemin nature, je n'ai jamais dépassé les 8,5 km/h de moyenne) mais que de plaisir en +.

    Je pense comme tu dis que, si tu veux faire de la vitesse, rechausser une petite semelle fine te feras battre tout tes records (demande aux kényans comment ils ont appris à courir... et tu auras vite compris la similitude) mais, il faut arriver à rechausser ... pour ma part j'ai beaucoup de mal : tout mes repères et sensations disparaissent... du coup, je n'ai pas de plaisir à le faire.
    Mais je n'ai pas tes capacités physique et il se peut que de pouvoir coiffer au poteau tout les autres coureurs apporterait un plaisir qui effacerait le fait de ne pas être pieds nus ;)

    .............je n'avais pas dit que j'arrêtais de monopoliser le site avec des commentaires à rallonges, moi ?!?...
    et tout ça juste en me posant qu'une petite question de rien du tout ! Espérons que tant de verbiage soit utile pour quelqu'un :hilarious:

    Bye à plus, ce jour malgré une envie de base de faire un petit bonus à mon entraînement... la journée en a décidé autrement et je n'ai pas eu le temps ni le courage de sortir tant pis ce sera pour demain... si il n'y a pas une trop grosse tempête : ça souffle bien cette nuit.:nailbiting:
     
    Collapse Signature Expand Signature
    #17 petit-pied, Nov 17, 2016
    Last edited: Nov 17, 2016
    Florent85 likes this.
  18. GT179

    GT179
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Sep 29, 2015
    Messages:
    298
    Likes Received:
    503
    Hier soir, sortie nocturne.
    Pas pu faire bien long (toujours problème de temps disponible) 11 km.
    Je n'arrive pas à disposer d'un créneau suffisamment large pour faire une sortie longue ou aller dans la colline de jour.

    Toujours de bonnes sensations mais le froid et l'humidité arrivent, je croise les doigts de pieds pour éviter les ampoules !
     
    Collapse Signature Expand Signature
    petit-pied likes this.
  19. petit-pied

    petit-pied
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. Belgium-Wall...
    2. Belgium-Vlaa...

    Joined:
    Nov 15, 2012
    Messages:
    1,713
    Likes Received:
    2,020
    bon voilà pas de tempête finalement Donc sortie comme prévu;)

    j'ai de sympathique crampe nocturne et je décide donc de délaisser la progression et de rester sur le même programme que mercredi:p

    par contre au bout d'une dizaine de minutes j'en ai marre de me traîner et décide donc de relever la tête et de me mettre enfin à courir !... et me...! pour mon pied !
    Bon sang quel plaisir ! de se voir enfin redevenir un tant soit peu soi-même !! le plaisir de la course sans se poser de question !! "est-ce bien ?", "ne vais-je point me blesser ?", ...

    Résultat : 5,02 kms (comme la fois passée), mais en 36'27" soit 8,3 km/h de moy. et en mode course effective : 9km/h
    bref très content et beaucoup de plaisir-ressentis... avant même les chiffres dont on se fouroyalement dans la réalité (d'ailleurs j'efface toutes mes données chaque mois depuis quelques temps exception faites de mes records personnels)
    Le tout sous une température vachement plus basse que la dernière fois :7°C mais température ressentie : 3°c . Cependant, comme il fait sec... pas de souci de froid... j'ai même laissé tomber l’écharpe-bonnet-gants :D

    Allez un petit we pour se remettre en forme pour la semaine prochaine.;)

    Bon run à tous et toutes:cool:
     
    Collapse Signature Expand Signature
    GT179 likes this.
  20. Barefoot Ken Bob

    Barefoot Ken Bob
    Expand Collapse
    Administrator
    1. California...

    Joined:
    Apr 3, 2010
    Messages:
    482
    Likes Received:
    511
    Pardon my English ...

    In my experience, if you feel pain AFTER you finish running or exercising, but not during, Then It is only a matter of exercising a bit more than you are familiar with. That is fine, OCCASIONALLY!

    If you feel pain during your exercise, Then It is Likely a technical issue, and your pain is to trying to communicate that you should change the way you are moving.

    Most outings should feel GOOD DURING AND AFTER. Pain is a warning That you-have done too much, or you are doing something which could lead to future chronic injury and pain.

    Listen to your body and soles. Respond to immediate pain by adjusting your technique to reduce immediate pain. In bare soles, we do this by figuring out how to land more gently on sharp pebbles. That same gentle technique should be used even when there are no sharp pebbles. And THUS, not only is the pain in your sole less, we have also achieved the more significant goal of reducing excess stresses and strains elsewhere in our body which could causes chronic injury and pain in the future.

    Respond to post-exercise-pain (overdoing it) by resting and relaxing, and taking it easier on your next several outings. Only about 1 of 10 of your outings should be pushing the limits. The remaining outings should be easy and enjoyable, so your body has time to recover and build new strength.
     
    Collapse Signature Expand Signature
    #20 Barefoot Ken Bob, Nov 18, 2016
    Last edited: Nov 18, 2016

Share This Page