Coup de cœur, coup de sang Born To run est en français

Discussion in 'Chapters' started by Bruno orteils d'acier, Oct 16, 2013.

  1. FREDERIC SEGUY

    FREDERIC SEGUY
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Aug 25, 2011
    Messages:
    1,340
    Likes Received:
    1,898
    merci Helder pour cette précision ! désolé j'ai décroché trop longtemps du forum a cause de mon boulot et la je n'arrive pas trop a reprendre le rythme et le fil de la discussion mais c'est pas bien grave :) a plus
     
    Collapse Signature Expand Signature
    c17 likes this.
  2. petit-pied

    petit-pied
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. Belgium-Wall...
    2. Belgium-Vlaa...

    Joined:
    Nov 15, 2012
    Messages:
    1,832
    Likes Received:
    2,197
    effectivement perso au ébut ça m'a semblé étrange sur de nombreux fait dans le livre. et il m'est arrivé plus d'une fois d'aller vérifier les dire du bouquin... très dur de faire la part des choses car finalement comme dit une de ces héroïne du livre il a bcp enjolivé l'histoire du cou j'ai lu de plus en plus ce livre comme un roman et non comme des faits réels sur toute la ligneje pense que les fait ''scientifique sont vérifiable mais la partie histoire est plsu de la fiction même si des recoupements avec la réalité existent.
    Et ça peut effectivement nuire à la crédibilité du livre mais bon ça reste un chouette livre et de s'imaginer que comme la plupart de ses héros tu puisse un jour te réveiller et décider de faire un ultra sans aucune préparation c'est super kiffant comme trip mieux que n'importe quelle drogue dur :D
    Bref faut faire la part des choses c'est un style d'écriture assez particulier;)
     
    Collapse Signature Expand Signature
    c17 likes this.
  3. c17

    c17
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Nov 21, 2016
    Messages:
    258
    Likes Received:
    548
    Bonjour,

    Je vous avais parlé il y a quelques temps de la Corée du Nord, j'ai depuis trouvé le temps de finir un livre (j'avoue, j'ai un peu trainé) concernant un autre scandale dont on parle peu, le Tibet. Il s'agit donc du très connu "Fire under the Snow", qui raconte la vie de Palden Gyatso, un moine qui a subi l'invasion de son pays par la Chine, la "révolution culturelle" forcée, plus de trois décennies d'emprisonnement, et enfin sa fuite vers l'exil en Inde.

    [​IMG]
    (Image books.google.com, j'ai la même version)

    Palden Gyatso, pour son malheur, est issu d'une famille relativement aisée. Très tôt, il se destinait à devenir moine. L'invasion du Tibet commença alors qu'il était novice au monastère Bouddhique de Drepung. Je disais "pour son malheur", car les Chinois dans leur politique de donner le pouvoir au peuple s'acharnaient encore plus sur les "anciens riches" en les désignant comme des opresseurs.

    Les Chinois décidèrent donc un beau matin d'annexer le Tibet voisin et voulurent de force faire adhérer les Tibétains, qui vivaient tout à fait heureux, à leurs idéaux. Le livre raconte l'invasion, les emprisonnements et condamnations arbitraires, les destructions des monastères, les écrits sacrés brulés en place publique, les nonnes forcées à se marier, etc... Mais aussi les revirements de politiques (un numéro deux du parti porté aux nues, puis dont il faut oublier l'existence), l'endoctrinement et la corruption aux différents niveaux de la hiérarchie.

    En prison, les prisonniers subissent interrogatoires, tortures et brimades continuellement. Palden Gyatso a passé deux années entières avec les mains attachées dans le dos. Et quand je dis entières, comprenez bien : en permanence ! Sans se changer, dormir comme il le pouvait, se faire aider pour manger, pour aller aux toilettes, et tout ce qu'on peut imaginer. Palden Gyatso raconte qu'il a mis un certain temps à retrouver l'usage de ses bras et mains quand on l'a enfin détaché.

    Au niveau des tortures, un garde lui a par exemple inséré une matraque électrique dans la bouche. Suite à la décharge qui le laissera inconscient (et sans soins) pendant des heures, il perdra en quelques mois quasiment toutes ses dents...

    Les prisonniers subissent aussi régulièrement le Thamzing, des "scéances d'autocritique" où l'on est forcé d'avouer des fautes même si l'on n'a rien fait. Lors de ces scéances vous êtes battus par vos camarades, ce que ces derniers sont obligés de faire "avec zèle", sous surveillance, pour ne pas être les prochains à être accusés. Ce système présente en plus l'avantage pour "le parti" de leur laisser les mains propres : si un prisonnier meurt sous les coups, les responsables sont ses co-détenus... Vous vous en doutez, le système laisse la porte ouverte à toutes sortes de dénonciations, fausses la plupart du temps mais ça, ce n'est pas un problème, pour le plus grand plaisir des autorités.

    Pas la peine de mentionner les droits de l'homme, autant présents dans les prisons Tibétaines que dans les camps de travail de Corée du Nord.

    Bien évidemment, lors des rares inspections des nations unies, les prisons sont briquées, les cuisines habituellement presque vides sont garnies de nourriture, les prisonniers reçoivent des uniformes propres, c'est la grande comédie.

    Au final, Palden Gyatso a passé 33 ans en prison ou en camp de travail, de façon quasi ininterrompue. Son seul "crime" : vouloir préserver sa culture et son mode de vie et refuser des idéaux qui ne sont pas les siens.

    J'ai lu le livre en anglais et j'ai trouvé l'écriture un peu curieuse. Ce n'est pas que c'est ancien, c'est juste spécial. Je pense, pure hypothèse de ma part, que ça doit être pour rester au plus proche du Tibétain dont je suppose la structure différente de l'Anglais ou du Français (pratiquant un peu le Japonais, je vois très bien la chose ! :p).

    En conclusion, un livre à lire ne serait-ce que pour s'informer ce qui s'est passé au Tibet, et de ce qui s'y passe encore. A l'heure actuelle la situation n'a pas beaucoup évolué, les drapeaux Tibétains sont toujours interdits, quelques monastères ont été reconstruits mais principalement pour le tourisme, il y a toujours des prisonniers politiques... Dans le même temps le président Chinois s'apprête à devenir un nouveau Mao, mais bon, tant qu'ils achètent des Airbus, "chut !"... :meh:

    Clément

    PS : Le prochain bouquin, je reviens sur la course à pied ! ;)
     
    eric35, petit-pied, Sly and 1 other person like this.

Share This Page