Coup de cœur, coup de sang Born To run est en français

Discussion in 'Chapters' started by Bruno orteils d'acier, Oct 16, 2013.

  1. Gustaf

    Gustaf
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Aug 24, 2015
    Messages:
    234
    Likes Received:
    348
    D'accord avec vous sur le zen of running, l'esprit est super, c'est ce que j'aime. Je pense qu'il y a simplement une erreur d'interprétation de la pose du pied. Faites abstraction de se passage.

    Ce petit bouquin est super. J'adore, car ça a mis des mots sur l'idée que j'ai de la course à pieds.
     
    Collapse Signature Expand Signature
  2. c17

    c17
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Nov 21, 2016
    Messages:
    192
    Likes Received:
    449
    Hello,

    Cette fois-ci je vais vous parler d'un livre qui n'a rien à voir avec la CAP. Je ne sais pas du coup si ça a vraiment sa place ici, mais j'ai trouvé le bouquin intéressant.

    Tout d'abord, le sujet : la Corée du Nord. La Corée du Nord est un pays que j'imagine depuis longtemps comme dans "1984". Rappellez-vous il n'y a pas si longtemps : un haut dignitaire a piqué du nez dans une réunion du petit gros (crime de lèse majesté !), exécution immédiate suivie d'un travail pour le faire disparaitre de toutes les photos sur lequel il apparaissait (1984 : Ministère de la Vérité). Idolatrie forcée des leaders (1984 : Big Brother), lavage de cerveau, aucune information sur ce qui peut se passer au delà des frontières, délation obligatoire... Beaucoup de points communs.

    J'avais aussi entendu parler de la famine des années 90 et de cas de cannibalisme à cette époque, vu des reportages (mass games, relations avec l'ex allemagne de l'est...), les enlèvements au Japon, etc. Bref, je n'avais déjà pas vraiment une bonne image de la Corée du Nord. En revanche, je ne savais pas vraiment ce qui pouvait se passer dans les "camps de travail".

    Dans "Escape from Camp 14", Blaine Harden nous livre le récit réel de la seule personne qui ne se soit jamais échapée d'un camp de travail et réussi à fuir le pays. Cette personne est Shin Dong-Hyuk.

    [​IMG]

    Shin Dong-Hyuk n'a commis d'autre crime que... de naître. Il est né dans un camp de travail, et condamné à y travailler jusqu'à la mort. N'allez pas croire qu'il est le fruit d'une union d'amour ! Que neni ! Dans le camp, les réunions de plus de deux personnes sont interdites et punies de mort, et ceci est aussi valable pour les enfants. Se réunir avec une personne du sexe opposé hors travail est puni de mort. Si une femme tombe enceinte sans y avoir été autorisée, elle est tuée. Le mariage est une sorte de récompense pour des travailleurs ayant bien travaillé : les gardes choisissent un homme et une femme et ces deux personnes peuvent se marier. Si le mariage est refusé, l'opportunité ne se représentera jamais. Les femmes acceptent généralement car une fois mariées, elles passent d'un "dortoir" (où on dort à même le sol) à une pièce "privative" dans une maison commune (où on dort aussi à même le sol), maison dans laquelle il y a deux fois une heure d'électricité dans la journée (de 4 à 5 et de 22 à 23), pas d'eau courante, pas de douche ni de toilettes, et bien sûr rigoureusement aucun meuble. Suite à leur mariage, les parents de Shin ont été autorisés à passer 5 nuits ensemble. Puis ils ne se verront plus que 5 nuits maximum par an (au bon vouloir des gardes). Pas vraiment un mariage d'amour donc.

    Un oncle de Shin a fui le pays, en conséquence toute la famille du côté de son père a été envoyée en camp... pour 3 générations. On ne sera jamais pourquoi sa mère s'y est retrouvée, Shin ne le lui a jamais demandé.

    L'école est obligatoire, les absences interdites quelqu'en soit la raison. En cas de maladie il n'y a de toutes façons dans le camp aucun médicament. A l'école on apprend aux enfants à lire et écrire (sachant que le seul livre du camp appartient au "professeur"), additionner et soustraire. Rien de plus. Les leçons sont données par un garde armé. Les enfants sont souvent battus, et quand je dis battus, ce n'est pas juste une claque. Exemple : Une gamine de 6 ans est retrouvée en possession de 5 grains de maïs. Voler de la nourriture est interdit et puni de mort. Elle sera frappée par le professeur jusqu'à perdre connaissance, ramenée chez sa mère par des enfants désignés pour la tâche, et mourra pendant la nuit. Le pire étant que le lavage de cerveau est tel que le châtiment semble normal et mérité à tous. Pour je le répète : 5 grains de maïs...

    Les activités de l'école comportent aussi parfois du travail : aide aux champs, en forêt ou à la mine. Une camarade de Shin se fera écraser un orteil par un wagonnet dans une mine. Elle sera transportée à l'"hopital" où elle sera amputée de son orteil sans anesthésie et renvoyée au travail sans aucun soin d'aucune sorte.

    Un fois adultes, c'est travail forcé, brimades et insultes continuelles, coups... Et si jamais leur quota de travail n'est pas atteint, ils sont en plus punis, généralement en étant privés de nourriture. La nourriture est d'ailleurs toujours la même : porridge de maïs, chou vinaigré et soupe de choux. C'est ce que Shin mangera de sa naissance à son évasion, les jours où il mangera.

    Bref, je pourrai continuer longtemps. Tout ça vous semble monstrueux ? Vous n'avez encore rien vu et ce n'est qu'une fraction de ce qui se passe dans les camps de travail, qui sont encore une réalité aujourd'hui.

    Le livre est découpé en trois parties. La première raconte la vie de Shin jusqu'à sa fuite. La seconde sa fuite et son odyssée à travers la Corée du Nord puis la Chine. La troisième partie parle des difficultés rencontrées par les transfuges pour s'intégrer dans une société "moderne", qui ne veut d'ailleurs pas forcément d'eux.

    On apprend pas mal de choses, on voit à quel point le système peut être corrompu (aide internationale détournée et autres), comment la dynastie des Kim s'est mise en place, le système de type féodal basé sur le sang, la politique intérieure, les arnaques de la Corée du Nord aux assurances pour récupérer des devises étrangères, etc... L'autre chose frappante, c'est aussi la cruauté dont sont capables les hommes entre eux, y compris entre prisonniers.

    Le livre est néanmoins sujet à controverse car Shin a avoué par la suite avoir menti ou n'avoir pas forcément tout dit sur plusieurs points. Préférez donc une édition récente, l'auteur ayant rajouté un avant-propos pour faire la lumière sur certains éléments. Quoi qu'il en soit, une partie des faits relatés ont a priori été confirmés par d'ex gardes de camps de travail ayant eux aussi fui la Corée du Nord.

    Bref, un bouquin assez édifiant. Pour info, je l'ai lu en anglais et je pense que c'est assez accessible. A priori il existe une version française qui s'appelle "Rescapé du camp 14".

    Clément
     
    Helder, Florent85 and brunopecq like this.
  3. Gustaf

    Gustaf
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Aug 24, 2015
    Messages:
    234
    Likes Received:
    348
    Merci pour la présentation du livre, ça prend aux tripes.

    Personnellement, je ne peux pas lire ce genre de bouquin, au même titre que je ne peux pas regarder ou entendre les informations en général.

    Les guerres, la souffrance, la violance, ça me met hors de moi.
     
    Collapse Signature Expand Signature
    c17 likes this.
  4. Sly

    Sly
    Expand Collapse
    Chapter Presidents
    1. Portugal

    Joined:
    Oct 8, 2013
    Messages:
    672
    Likes Received:
    1,563
    merci Clément de tenir cette section littéraire, c'est très agréable.


    à mon tour alors de faire la présentation d'un ouvrage, qui m'a beaucoup plu,
    celui du pape François : "Loué sois-tu, lettre encyclique sur la sauvegarde de la maison commune".

    Il s'agit d'un petit livre (150 petites pages), vendu 4,50€ en librairie, publié en 2015.

    L'auteur, à la lumière des textes chrétiens, propose un discours très fort sur la question de la crise mondiale écologique et humaine. Il affirme une critique forte de cette "exploitation violente de la terre et des hommes", n'hésite pas à attaquer les mythes de la technologie, du consumérisme, du capitalisme, et même de la croissance.

    Le coureur pieds-nus sera certainement sensible à de nombreuses idées abordées tout au long de l'ouvrage, cette invitation répétée à s'émerveiller devant la beauté de la création, à reconstruire un rapport apaisé à celle-ci, à redonner une dimension sacrée à l'individu, au corps, et à la nature dans sa globalité.

    Il affirme des idées radicales, ce qui n'a pas plu à tout le monde, surtout pas aux catholiques les plus conservateurs et traditionnels. Il s'inspire d'un catholicisme social ou socialiste, et écolo, venu d'Amérique du Sud, où des prêtres ont été assassinés pour ce genre de positions.

    Il s'inspire également de Saint François, saint homme aux pieds nus, contemplateur de la nature, dialoguant avec les animaux et chantant la beauté des fleurs et des étoiles, manifestant une attention particulière envers les plus pauvres.

    Ce qu'il y a de puissant dans ce livre écolo et humaniste,
    c'est surtout qu'il est écrit par un leader mondial,
    le chef d'une communauté de plus d'un milliard de personnes, et ça c'est pas rien.

    Quelques extraits choisis pour les coureurs pieds-nus :

    - Il existe une écologie de l'homme parce que l'homme aussi possède une nature qu'il doit respecter et qu'il ne peut manipuler à volonté. Dans ce sens, il faut reconnaître que notre propre corps nous met en relation directe avec l'environnement, et avec les autres êtres vivants.
    (...) Apprendre à recevoir son propre corps, à en prendre soin, et à en respecter les significations, est essentiel pour une vraie écologie humaine.

    - Il faut reconnaitre que les objets produits par la technique ne sont pas neutres, parce qu'ils créent un cadre qui finit par conditionner les styles de vie,et orientent les possibilités sociales dans la ligne des intérêts de groupes de pouvoir déterminés. Ce qui est en jeu dans la technique ce n'est ni l'utilité ni le bien-être, mais la domination. Une domination dans son sens le plus extrême.



    Et quelques considérations concernant Saint François :
    - la pauvreté et l'austérité de Saint François n'étaient pas un ascétisme purement extérieur mais quelque chose de plus radical : un renoncement à transformer la réalité en pur objet d'usage et de domination

    - il demandait qu'au couvent on laisse toujours une partie du jardin sans la cultiver, pour qu'y croissent les herbes sauvages, de sorte que ceux qui les admirent puissent élever leurs pensées ver Dieu.

    téléchargeable gratuitement et légalement ici :
    http://w2.vatican.va/content/france...-francesco_20150524_enciclica-laudato-si.html
     
    Collapse Signature Expand Signature
    Helder, Florent85, c17 and 1 other person like this.
  5. c17

    c17
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Nov 21, 2016
    Messages:
    192
    Likes Received:
    449
    Hello !

    Suite au post de Sly qui nous en conseillait la lecture, j'ai téléchargé le livre de Gordon PIRIE : "Running Fast and Injury Free". Je précise tout de suite que le téléchargement est libre et que je crois que si vous vouliez l'acheter, vous auriez quelques années de retard. :p

    Il ne s'agit pas vraiment d'un livre au sens de ceux déjà présentés dans le thread, mais plutôt d'un manuel. Le dit manuel, qui compte un peu plus de 60 pages et qui a été complété par la suite par des scans (articles, photos) pour arriver à 87 pages ("ultimate edition"), était publié de façon artisanale.

    Donc ce n'est pas un roman, il n'y a pas d'histoire. Pour autant, ça se lit très bien et ce n'est pas ennuyeux. Gordon Pirie nous livre ses études, analyses et constatations sur la course à pied d'après son vécu de coureur et d'entraineur. Et la vache, il ne mâche pas ses mots, c'est le moins qu'on puisse dire !

    Pour situer un peu le bonhomme (j'avoue humblement que je ne le connaissais pas avant), c'est un coureur des années 50/60 qui a participé à trois JO, qui a établi plusieurs records du monde sur différentes distances (entre 1 mile et 10 km si je ne me trompe pas), et qui pendant des années courait quelque chose comme 12.000 miles par an. (Oui, vous avez bien lu. Perso je ne fais déjà pas autant en voiture !).

    Vous découvrirez donc ici les conseils et avis de Gordon Pirie sur à peu près tous les sujets touchant à la CAP : Technique, entraînement, musculation (weight training), nutrition et vitamines. Il insiste très lourdement sur la technique, à tous niveaux : pieds, jambes, dos, bras, respiration, expliquant qu'avec une bonne technique on ne se blesse pas. Là où il n'a pas du se faire que des amis, c'est qu'il cite aussi bien les noms de coureurs en positif qu'en négatif !

    Spécifiquement pour ce forum, vous sourirez bien je pense en lisant les passages sur les chaussures. Clairement, les "bottes de course modernes", ce n'est vraiment pas son truc ! :D

    Bref, je rejoins l'avis de Sly : Super intéressant, qui reste tout à fait d'actualité et hautement instructif. A lire absolument !

    Clément
     
    Helder likes this.
  6. FREDERIC SEGUY

    FREDERIC SEGUY
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Aug 25, 2011
    Messages:
    1,339
    Likes Received:
    1,898
    il existe une traduction de ce livre ou bien c'est uniquement en anglais ??
     
    Collapse Signature Expand Signature
  7. c17

    c17
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Nov 21, 2016
    Messages:
    192
    Likes Received:
    449
    Hello,

    Hmmmm.... A vue de nez sur une première recherche, j'ai bien peur que le livre n'existe qu'en version anglaise. :(

    Clément
     
  8. Sly

    Sly
    Expand Collapse
    Chapter Presidents
    1. Portugal

    Joined:
    Oct 8, 2013
    Messages:
    672
    Likes Received:
    1,563
    Collapse Signature Expand Signature
    Lambda and c17 like this.
  9. Lambda

    Lambda
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. Belgium-Wall...
    2. France

    Joined:
    May 1, 2013
    Messages:
    476
    Likes Received:
    859
    Ça représente un temps important de traduire un bouquin, même de 60 pages seulement. Pas sûr que j'ai le temps de m'y coller.
    Mais à titre de teasing, voici les...

    LOIS DE LA COURSE À PIED SELON GORDON PIRIE

    1 - Courir avec une technique correcte (même pieds nus si on y est préparé), sur n'importe quelle surface, ne cause aucune blessure.
    2 - Courir équivaut à sauter en l'air et se réceptionner sur l'avant du pied de manière élastique, le genou fléchi (ce qui produit une course silencieuse). Lors du poser, le pied doit être à la verticale du corps.
    (Marcher [au contraire] revient à poser le talon en premier, jambe tendue).
    3 - Tout ajout [d'accessoire] au corps nuit à la course.
    4 - La qualité prévaut sur la quantité ; la vitesse à laquelle on s'entraîne le plus est celle à laquelle on est le plus performant.
    5 - La marche nuit à la course.
    6 - Le rythme de course correct pour les humains est entre 3 et 5 pas par seconde.
    7 - La puissance des bras est directement proportionnelle à la puissance des jambes.
    8 - Un bonne posture est indispensable à la course. (Ne pas se pencher en avant !).
    9 - La vitesse nuit à l'endurance ; l'endurance nuit à la vitesse.
    10 - Chaque individu ne peut suivre qu'un seul “programme” à la fois ; un individu peut être identifié par ses idiosyncrasies (son “programme”). Un individu ne peut changer son “programme” que par un effort pédagogique déterminé ; le “programme” d'un individu dégénère à moins d'être contrôlé à chaque instant.
    11 - Les étirements statiques provoquent des blessures !
    12 - Courir équivaut à être hors d'haleine, donc il est obligatoire de respirer par la bouche.

    Les [mots entre crochets] sont des ajouts personnels pour faciliter la compréhension.
     
    Collapse Signature Expand Signature
  10. petit-pied

    petit-pied
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. Belgium-Wall...
    2. Belgium-Vlaa...

    Joined:
    Nov 15, 2012
    Messages:
    1,782
    Likes Received:
    2,153
    :singing:la suite !, la suite !, ...
    Alleeeeez quoi, :playful:une page par jour et dans deux mois c'est fini !:angelic:
    ... même une par semaine ;)Nous serons patient promis:embarrassed:
     
    Collapse Signature Expand Signature
    Lambda, c17 and GT179 like this.
  11. Lambda

    Lambda
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. Belgium-Wall...
    2. France

    Joined:
    May 1, 2013
    Messages:
    476
    Likes Received:
    859
    <soupir>
    J'en suis page 8. Jusque là c'est chiant à traduire il n'y a que des préfaces, avant-propos et remerciements :)
     
    Collapse Signature Expand Signature
    Helder, petit-pied, c17 and 1 other person like this.
  12. FREDERIC SEGUY

    FREDERIC SEGUY
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Aug 25, 2011
    Messages:
    1,339
    Likes Received:
    1,898
    :)
     
    Collapse Signature Expand Signature
  13. Helder

    Helder
    Expand Collapse
    Barefooters

    Joined:
    Aug 22, 2017
    Messages:
    21
    Likes Received:
    41
    Je viens quand même aider celleux qui viendraient lire le fil de discussion ici :
    dans ce paragraphe, Frédéric parle de Fred Rohé, The zen of running.
    J'ai mis des plombes avant de savoir de qui vous parliez, en lisant toute la conversation... Alors, je préfère que d'autres sachent de qui l'on parle. En fait, c'est la photo page 15 qui m'a mis la puce à l'oreille. Je verrai peut-être ce que la lecture vaut ; merci en tout cas pour les critiques, on en a besoin ! :)

    Si d'autres savent si ces PDF passent sur différentes liseuses, je suis preneur de l'info. Je ne lirai pas sur un écran rétroéclairé... :/
     
    FREDERIC SEGUY and c17 like this.
  14. Helder

    Helder
    Expand Collapse
    Barefooters

    Joined:
    Aug 22, 2017
    Messages:
    21
    Likes Received:
    41
    Et, en tout cas, merci à toi, Lambda, si tu traduis tout ça ! C'est en effet un énorme boulot. Moi, je pense que je vais le lire en anglais si j'ai accès à une liseuse qui le prend. ;)
     
    c17 likes this.
  15. Helder

    Helder
    Expand Collapse
    Barefooters

    Joined:
    Aug 22, 2017
    Messages:
    21
    Likes Received:
    41
    J'ai fini le livre, il y a peu. Mon frère me l'avait prêté. Il m'a appris beaucoup de choses, et surtout à porter un regard très neuf sur la course pieds nus.
    Néanmoins, j'ai beaucoup de mal avec certaines données, dont les presque 12 marathons de suite en une journée et une nuit entières. Cela fait du 2h par marathon, sans s'arrêter pendant 12 marathons. C'est dans le début de la présentation des Tarahumaras... J'y crois moyen, en faisant un rapide calcul... :p Cela vous a dérangé sur d'autres chiffres dans le bouquin ? Je pense que ça dessert pas mal le crédit accordé au bouquin... :/
     
    petit-pied, FREDERIC SEGUY and c17 like this.
  16. Helder

    Helder
    Expand Collapse
    Barefooters

    Joined:
    Aug 22, 2017
    Messages:
    21
    Likes Received:
    41
    En fait, il est question de "presque 500 km" dans le livre Born to Run, pour mieux le citer... 500 km, cela fait l'équivalent de 11,849 marathons... Cela me laisse donc perplexe, 24h... !!!
     
    c17 likes this.
  17. Sly

    Sly
    Expand Collapse
    Chapter Presidents
    1. Portugal

    Joined:
    Oct 8, 2013
    Messages:
    672
    Likes Received:
    1,563
    je ne suis pas allé vérifier les assertions de Bron to Run, mais c'est certain que le bouquin a parfois des allures de Indiana Jones au pays des Tarahumaras, à la rigueur plus que discutable
    (dans le dernier Indiana Jones, on apprenait que Pancho Villa parlait le quechua)

    le bon de ce livre en ce qui me concerne, c'est que ça m'a permis de connaitre les livres de S Jurek et KB Saxton qui eux sont autrement pus sérieux.

    (et je pense aussi que C McDougall s'est énormément inspiré de G Pirie, même s'il oublie de le citer)
     
    Collapse Signature Expand Signature
    FREDERIC SEGUY and c17 like this.
  18. c17

    c17
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Nov 21, 2016
    Messages:
    192
    Likes Received:
    449
    Hello,

    Je vous copie en VO le passage dont il est question (vers la fin du chapitre 2), pour info et pour être sûr qu'on parle bien de la même chose :

    "The Tarahumara would party like this [des murges où tous finissent presque en coma éthylique sous les tables] all night, then roust themselves the next morning to face off in a running race that could last not two miles, not two hours, but two full days. According to the Mexican historian Francisco Almada, a Tarahumara champion once ran 435 miles [700 km], the equivalent of setting out for a jog in New York City and not stopping till you were closing in on Detroit. Other Tarahumaras runners reportedly went three hundred miles [482.7 km] at a pop. That's nearly twelve full marathons, back to back to back, while the sun rose and set and rose again." (Note : J'ai mis en italique ce qui était en italique dans le bouquin).

    Pour répondre à Helder, à ce moment là du bouquin (si je me souviens bien), c'est plutôt relaté sur un ton du style "il paraît qu'il existe..." et autres "la légende dit que...". D'ailleurs c'est "un champion Tarahumara" et d'"autres coureurs Tarahumaras", mais on n'a jamais de noms. Bref, j'ai pris ça comme l'histoire transmise de bouche à oreille qui fait que l'auteur s'intéresse aux Tarahumaras, même si je suis d'accord avec toi les chiffres paraissent quelque peu exagérés (je n'avais pas fait les calculs). Mais bon, c'est le propre de ce genre d'histoires ! ;)

    Les autres chiffres du bouquin semblent plus réalistes. J'avais par exemple regardé ce que Wikipedia disait sur la course "Leadville Trail 100", et on retrouve bien les noms et les temps d'Ann Trason et des Tarahumaras ayant participé.

    Clément
     
  19. Lambda

    Lambda
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. Belgium-Wall...
    2. France

    Joined:
    May 1, 2013
    Messages:
    476
    Likes Received:
    859
    Histoire de pinailler, "while the sun rose and set and rose again", ça implique qu'ils partent de nuit, que le soleil se lève (the sun rose), qu'ils courent encore quand le soleil se couche (and set), puis quand il se lève de nouveau (and rose again). On peut supposer qu'ils ont fini quand le soleil se couche une seconde fois.
    Tout ça donne une durée plutôt entre 36 et 48 heures. Pour 480 km ça fait une vitesse moyenne entre 10 et 13,4 km/h.
    Ça reste ahurissant mais pas totalement impossible.
    Et puis ça fait partie de la légende...
     
    Collapse Signature Expand Signature
    petit-pied and c17 like this.
  20. FREDERIC SEGUY

    FREDERIC SEGUY
    Expand Collapse
    Barefooters
    1. France

    Joined:
    Aug 25, 2011
    Messages:
    1,339
    Likes Received:
    1,898
    ok pour beaucoup de ces affirmations sauf que dire que la marche nuit a la course perso je ne suis pas d'accord et meme je trouve complètement con d'affirmer ça "et je reste courtois " ;)
     
    Collapse Signature Expand Signature

Share This Page